Mercredi,  19 février 2020  17:14

Cuba : le CUC en voie de disparition ? Pas si vite !


Cuba : le CUC en voie de disparition ? Pas si vite !
Serge Abel-Normandin

Au début de la vingtaine, Serge Abel-Normandin a interrompu ses études en journalisme pour explorer l’Europe durant sept mois. Peu après ce premier vrai voyage, il a fait ses débuts dans un magazine de l’industrie, combinant ainsi deux grandes passions. Depuis, il ne se lasse pas d’observer l’évolution d’un domaine fascinant, dont il se sent privilégié de faire partie.

Apparemment, un bruit court que le peso convertible (CUC) serait sur le point de ne plus avoir cours à Cuba. La rumeur préciserait même que la transition pourrait avoir lieu dès le 1er janvier. Qu’en est-il exactement ?*

PAX en a parlé avec Carmen Casal, directrice de la section Tourisme du Consulat général de Cuba.

En entrevue, Carmen Casal indique n'avoir aucune information à propos d'un changement devant survenir le 1er janvier 2020. Elle souligne que le CUC, qu’utilisent les touristes, continue d’être en circulation. Idem pour ce qui est du peso cubain (CUP), plus largement utilisé par les Cubains.

Comme toujours, selon les circonstances, les visiteurs canadiens peuvent donc payer en CUC (dans la plupart des cas), parfois en CUP (plus rarement), ou avec leur carte de crédit (tant que celle-ci n’est pas émise par une banque américaine).

Interdit d’importer ou d’exporter les CUC

Toutefois, souligne Carmen Casal, un changement concernant la monnaie est bel et bien survenu récemment à Cuba. En novembre dernier.

« En fait, il ne s’agit pas d’un véritable changement, précise-t-elle, puisqu’il s’agit de la mesure voulant qu’on ne puisse pas importer des CUC à Cuba ni exporter des CUC de Cuba. C’est une mesure qui existe depuis longtemps, mais qui n’était pas rigoureusement appliquée. Or, depuis novembre, cette mesure est appliquée strictement. »

Depuis novembre, donc, sachez-le : on n'entre pas à Cuba avec des CUC et on ne sort pas de Cuba avec des CUC.

Par conséquent, lorsqu’au terme de leurs vacances, les visiteurs font des achats à l’aéroport après avoir franchi les procédures, ils ne peuvent plus payer en CUC (ce qui était toléré avant novembre). À la toute dernière étape de leur séjour à Cuba, les visiteurs doivent utiliser toute autre devise de leur choix : dollars canadiens, dollars américains, euros, livres, etc.

« Si les Canadiens souhaitent acheter du rhum, des cigares ou un souvenir à l’aéroport en attendant l’avion qui les ramènera dans leur pays, ils ne peuvent plus utiliser des CUC. Mais de toute façon, ça devrait leur paraître plus commode d’utiliser des dollars canadiens ou une carte de crédit », observe Carmen Casal.

LIRE PLUS : Vers une seule et unique monnaie à Cuba ?

Rappel

Seul pays au monde à émettre deux monnaies, Cuba a annoncé en 2013 le début d’un processus devant mettre un terme à ce système établi en 1994. En principe, selon cette réforme, le peso convertible (CUC) doit être éliminé graduellement tandis que le peso cubain (CUP) doit devenir la monnaie officielle.

***Article mis à jour le 18 décembre, à 14 h. ****

Indicateur