Le Costa Rica, pour vivre la « Pura Vida »


Le Costa Rica, pour vivre la « Pura Vida »
Alejandro Castro, chef du marketing pour le Costa Rica

Hier midi, le Costa Rica a reçu au restaurant Laloux de Montréal une quinzaine de journalistes de voyage pour présenter les différents attraits touristiques du pays.

Pour l'occasion, Alejandro Castro, chef du marketing de l’office de tourisme du Costa Rica, avait fait le déplacement et a présenté les arguments les plus séduisants pour cette destination qui attire chaque année 65 000 Canadiens, dont 20% provenant du Québec.

«Quand on pense au Costa Rica, on a beaucoup d'images de nature sauvage qui viennent en tête et c'est en effet ce que recherchent les touristes qui viennent au pays, dit-il. En 2016, être capable de se déconnecter de tous les appareils électroniques pour se reconnecter avec soi-même, c'est une chose très importante et le Costa Rica permet de le faire. Nous sommes un pays petit, mais notre territoire détient à lui seul 5% de toute la biodiversité du monde. Le Costa Rica est devenu un chef de file mondial en matière de pratiques durables, avec une superficie protégée englobant 26% de la biomasse du pays ».

Pour avoir voyagé à plusieurs reprises au Costa Rica, je confirme que la nature et le respect de celle-ci sont des valeurs essentielles là-bas et que le tourisme est envisagé avec conscientisation et un respect de la nature de tous les instants.

Ce paradis tropical constitué de forêts luxuriantes, de volcans et autres montagnes peuplées de singes-hurleurs et de paresseux est ainsi préservé et cette préoccupation écoresponsable se retrouve aussi dans les hébergements.

IMG_4045.jpg

De nombreux hôtels jouent en effet la carte du tourisme vert comme le Buena Vista Lodge que l'on trouve dans la région de Guanacaste. Pas de climatisation dans les chambres, toutes les habitations ont été construites en respectant les normes écologiques les plus strictes et toutes les activités que propose par ailleurs ce resort vert sont également écoresponsables.

Le restaurant n'utilise que des produits locaux, l'eau est utilisée de façon rationnelle et toutes les activités proposées sont pensées pour minimiser l'impact négatif sur la nature.

« Au Costa Rica, on dit « Pura Vida » ou la vie pure. C'est une formule qui définit parfaitement l'ADN de notre pays, une promesse touristique authentique et très riche. Les activités à faire sont nombreuses, qu'il s'agisse de gravir un volcan, de communier avec la nature environnante, de faire du vélo de montagne, du surf, de la tyrolienne, du rafting», a poursuivi Alejandro Castro.

On notera l'offre large des moyens d’hébergement. De la petite maison d’hôte en bord de plage aux grandes bannières hôtelières internationales, en passant par de luxueux lodges de montagne et par toute la gamme intermédiaire d’établissements d’hébergement, le Costa Rica permet à chacun d'y trouver son compte.

Et Le Costa Rica sera encore plus proche du Québec à partir de la troisième semaine de décembre puisqu’Air Canada ouvrira un vol direct vers San José jusqu'en avril 2017.

Indicateur