Jeudi,  16 septembre 2021  12:27

Le Bloc québécois dénonce la gestion des frontières

  • Autre
  •   19-08-2021  13:36
  •   Pax Global Media

Le Bloc québécois dénonce la gestion des frontières
Le chef du Bloc québécois, Yves-François Blanchet. [CPAC]
Pax Global Media

Dans le cadre de la campagne électorale fédérale, le chef du Bloc québécois, Yves-François Blanchet, était hier (18 août) de passage à Saint-Bernard-de-Lacolle, près de la frontière Canada-États-Unis. Au cours de son allocution, il y a vigoureusement dénoncé la gestion frontalière du gouvernement sortant.

« Confusion et retard »

Selon Yves-François Blanchet, le bilan du premier ministre Trudeau en matière de frontières se résume en deux mots : confusion et retard.

« Dès janvier [2020], on savait qu’allait commencer à se propager de façon dangereuse un virus qu’on connaissait alors très, très mal. Et il n’y a pas eu de mesures prises au Canada avant le mois de mars. »

Il a rappelé que dès la première moitié de mars, le premier ministre du Québec réclamait la fermeture des frontières et que la mairesse de Montréal a elle-même envoyé des gens à l’aéroport Montréal-Trudeau pour sensibiliser les gens et les inciter à adopter un comportement sécuritaire en matière de propagation du virus.

« Elle avait même dit que l’aéroport de Dorval était une passoire et je pense qu’il n’y avait pas que l’aéroport de Dorval qui était une passoire à ce moment-là », a déclaré Yves-François Blanchet.

22 recommandations

Il a rappelé qu’à la mi-mars, le Bloc québécois a déposé un protocole de 22 recommandations.

« Je vous invite à aller les consulter. Il y en a quelques-unes qui font figure de prémonition. C’est au moins la preuve qu’il était possible d’imaginer et de déployer rapidement un ensemble de mesures cohérentes couvrant les différents aspects du risque que posait le coronavirus, par opposition à une inaction, une hésitation qui aura duré trop longtemps de la part du gouvernement », a-t-il lancé.

Yves-François Blanchet a ensuite déploré la façon dont le gouvernement a finalement géré les tests, les quarantaines, les séjours en hôtel, la surveillance des voyageurs, etc.

Le chef du Bloc québécois a annoncé que son parti proposerait sous peu un protocole de gestion d’éventuelles menaces pandémiques – « qui offrira de la clarté, de la prévisibilité, de la rapidité et aussi de la souplesse, parce que la nature des défis auxquels on sera confrontés reste encore incertaine », a-t-il fait valoir.

Yves-François Blanchet a laissé entendre que ce protocole s’inspirerait de la série de 22 recommandations déposée en mars 2020. Pour prendre connaissance de ces mesures proposées au tout début de la pandémie, cliquer ici.


 


Tenez-vous à jour de toute l’actualité du voyage : abonnez-vous à PAX !




Indicateur