L'assouplissement des mesures frontalières profitera aux Canadiens entièrement vaccinés, dit Trudeau


L'assouplissement des mesures frontalières profitera aux Canadiens entièrement vaccinés, dit Trudeau
Michael Pihach

Michael Pihach est un acteur actif de l'industrie des médias au Canada depuis plus de 10 ans. Il a débuté sa carrière en tant que journaliste et éditeur pour diverses publications, telles que le Toronto Xtra! et les magazines IN, ainsi que le magazine 2B à Montréal.

Lors d’un point de presse hier (8 juin), le premier ministre Justin Trudeau a encouragé les Canadiens à recevoir les deux doses du vaccin contre la COVID-19, en laissant entendre que l'assouplissement des mesures frontalières et de quarantaine favorisera ceux qui sont entièrement vaccinés.

LIRE PLUS – Vers un allègement des mesures de quarantaine ? 

Aucune date officielle ni aucun calendrier n'ont encore été annoncés pour l’assouplissement des restrictions. Néanmoins, le premier ministre a déclaré qu'il aura des annonces à faire « au moment opportun » et que ses décisions seront fondées sur la science.

« Nous aurons des nouvelles concernant les mesures pour ceux qui auront reçu leurs deux doses dans les semaines à venir », a déclaré M. Trudeau, en exhortant les Canadiens à compléter leur processus de vaccination s'ils veulent, par exemple, recommencer à voyager.

[Le quotidien La Presse rapporte que selon ses informations, la ministre de la Santé, Patty Hajdu, devrait annoncer aujourd'hui que « les Canadiens qui ont reçu deux doses qui reviennent des États-Unis par voie aérienne n’auront plus à faire une quarantaine obligatoire à l’hôtel à compter du début de juillet. La même règle s’appliquera aux résidents permanents et aux travailleurs essentiels ».]

« Je pense que nous comprenons tous que nous voulons revenir à la normale et recommencer à voyager, mais il est très clair que même si une seule dose nous a permis de protéger considérablement les Canadiens, et de réduire la pression sur les systèmes de santé publique, il s'agit toujours d'une protection incomplète », a insisté Justin Trudeau.

Évoquant les variants préoccupants du virus de la COVID-19 (comme le variant Delta), Justin Trudeau a souligné que la différence d’efficacité entre la protection d'une dose du vaccin et celle de deux doses est « assez importante ».

Au fur et à mesure que davantage de personnes seront entièrement vaccinées, le Canada sera en mesure d'assouplir les restrictions pour ces personnes, a évoqué le premier ministre.

Une approche en plusieurs phases

Lors d'un événement virtuel organisé par le St. John's Board of Trade lundi (7 juin), Justin Trudeau a indiqué que le gouvernement adopterait une approche en plusieurs phases pour assouplir les restrictions à la frontière canado-américaine, qui est fermée aux voyages non essentiels depuis mars 2020.

Selon des sources, un scénario possible discuté pour la phase 1 est de permettre aux voyageurs vaccinés d'éviter la quarantaine s'ils ont un test COVID-19 négatif.

« Nous examinons comment nous allons commencer à accueillir les touristes de manière progressive, à mesure que les chiffres diminuent au Canada, aux États-Unis et ailleurs dans le monde », a déclaré Justin Trudeau.

Vivement un plan !

Mardi, le premier ministre n'a pas fourni de détails supplémentaires sur le type de plan envisagé – un plan est pourtant nécessaire de toute urgence, selon l'Association de l'industrie touristique du Canada. De fait, l’AITC lançait le même jour une campagne destinée à sensibiliser le gouvernement fédéral à cet enjeu.

Cette campagne de lettres vise à amener les décideurs canadiens à « reconnaître l'urgence de la situation et à s'engager sur une date d'ouverture de la frontière avant que la saison touristique estivale ne soit perdue », a souligné l'AITC dans un communiqué.

Des groupes du secteur de l'aviation, comme le Conseil national des lignes aériennes du Canada (CNLA) et Airlines for America (A4A), ont également demandé à Ottawa de présenter un plan clair pour la réouverture de la frontière aérienne d’ici le 21 juin. (C’est à cette date que les restrictions expireront ou seront prolongées.)

La Table ronde canadienne sur le voyage et le tourisme (une coalition de chefs de file dans le domaine du tourisme et des voyages) a également exhorté le gouvernement à fournir « des directives claires, opportunes et sûres sur la réouverture des voyages ».

LIRE PLUS – Un Comité gouvernemental recommande l’abandon de la quarantaine à l’hôtel, mais… 

À cela s’ajoute le rapport publié en mai par le Comité consultatif d'experts sur les tests et le dépistage du COVID-19. Mandaté par le gouvernement, ce groupe d'experts en épidémiologie et en virologie recommande d’importantes modifications aux règles de frontière et de quarantaine, notamment :

  • la suppression de la quarantaine pour les voyageurs entièrement vaccinés;
  • la suppression de la quarantaine dans les hôtels pour tous les voyageurs;
  • et la réduction de la quarantaine pour les voyageurs partiellement vaccinés et non vaccinés.

S'exprimant lors d'une assemblée publique virtuelle organisée par le Mississauga Board of Trade le 28 mai, le ministre des Transports, Omar Alghabra, a déclaré que le rapport influencera les décisions futures en matière de voyage.



Tenez-vous à jour de toute l’actualité du voyage : abonnez-vous à PAX !


Indicateur