Mercredi,  30 novembre 2022  11:39

L'ASFC entend moderniser 24 points d'entrée pour réaliser «la frontière de l'avenir»

  • Autre
  •   06-09-2022  9:15
  •   Pax Global Media

L'ASFC entend moderniser 24 points d'entrée pour réaliser «la frontière de l'avenir»
Pax Global Media

Au cours des sept prochaines années, l'Agence des services frontaliers du Canada modernisera et remplacera 24 points d'entrée dans les régions du Québec, de l'Atlantique, des Prairies et du Pacifique.

Le plus grand projet d'infrastructure de l'histoire de l'ASFC vise à améliorer l'expérience des voyageurs lorsqu'ils traversent la frontière. Il vise aussi à fournir aux agents des services frontaliers une infrastructure et une technologie améliorées.

L’ASFC dit vouloir ainsi réaliser « la frontière de l'avenir ».

L’Agence mentionne par ailleurs que pour chaque nouveau point d'entrée construit dans le cadre du projet des postes frontaliers terrestres, elle s'efforcera d'inclure une représentation culturelle significative des communautés autochtones locales.


LIRE PLUS – Long week-end de la fête du Travail: l'ASFC conseille les voyageurs 


Fin des travaux au point d'entrée de Fraser

Le 1er septembre, l’ASFC a souligné la fin des travaux au point d'entrée de Fraser, dans le nord de la Colombie-Britannique – le premier dans le cadre du projet des postes frontaliers terrestres.

Il s'agit du point d'entrée le plus au nord de la Colombie-Britannique, situé à 185 kilomètres au sud de Whitehorse, dans le territoire du Yukon, sur la route du Klondike Sud. Avant la pandémie, il traitait plus de 360 000 voyageurs par an.

L’ASFC explique que le point d'entrée modernisé de Fraser a été bâti à l'aide d'un ensemble de construction modulaire en partenariat avec Ressources naturelles Canada, une méthode de construction et de conception qui contribue à la réduction des émissions de gaz à effet de serre et soutient les engagements en matière de développement durable.

La nouvelle installation écoénergétique comprend des améliorations sur les plans de la sécurité et de la technologie, tout en répondant aux besoins découlant du climat nordique du Canada. Il remplace l'ancienne structure qui a ouvert ses portes en 1979.

L'ASFC précise avoir travaillé en étroite collaboration avec les communautés autochtones et locales, ainsi qu'avec le Service des douanes et de la protection des frontières des États-Unis.

Dans le cadre de l'engagement de l'ASFC envers les efforts de vérité et de réconciliation, le point d'entrée de Fraser affichera des panneaux d'interprétation autochtones de la Première Nation des Tlingits de la rivière Taku.

 





Tenez-vous à jour de toute l’actualité du voyage : abonnez-vous à PAX !



Indicateur