Vendredi,  24 septembre 2021  20:16

L’ACTA satisfaite des annonces de fournisseurs sur la protection des commissions d’agents


L’ACTA satisfaite des annonces de fournisseurs sur la protection des commissions d’agents
Michael Pihach

Michael Pihach est un acteur actif de l'industrie des médias au Canada depuis plus de 10 ans. Il a débuté sa carrière en tant que journaliste et éditeur pour diverses publications, telles que le Toronto Xtra! et les magazines IN, ainsi que le magazine 2B à Montréal.

L'Association canadienne des agences de voyages (ACTA) se réjouit des "annonces récentes de plusieurs fournisseurs" selon lesquelles ils protégeront les commissions des agents sur les dossiers annulés et paieront les commissions au moment de la réservation, selon un communiqué publié mercredi (3 août). 

LIRE PLUS - ACTA noue un partenariat avec Tourisme durable Québec

L’organisme n’a pas spécifié les noms de ces fournisseurs.

"Cela correspond exactement aux meilleures pratiques recommandées par l'ACTA et publiées l'année dernière. La pandémie a illustré les vulnérabilités des agences de voyages et des agents de voyages en ce qui concerne les anciennes politiques sur le rappel des commissions et les commissions versées uniquement lorsque les clients voyagent", a déclaré Wendy Paradis, présidente de l'ACTA. "Pour l'avenir, nous espérons voir tous les fournisseurs changer leurs politiques. Les agents de voyages n'ont pas de revenus depuis des mois, même s'ils prennent des réservations. Ce modèle ne peut pas continuer."

Les meilleures pratiques de l'ACTA, publiées l'année dernière, demandaient aux fournisseurs ce qui suit :

1. Payer la commission au moment du dépôt et/ou lorsque le dossier est payé en totalité, indépendamment de la date du voyage.

2. Protéger la commission si le voyage est reporté, annulé ou remboursé (et certainement si le fournisseur a conservé un paiement partiel).

3. Verser une commission sur tous les suppléments, surclassements et excursions prépayés ou réservés à l'avance.


Réponse du secteur


"Il est clair que l'année a été extrêmement difficile sur le plan financier pour tous les détaillants en voyages au cours des 16 derniers mois. Conscients des énormes difficultés de trésorerie auxquelles les conseillers en voyages ont été confrontés, nous avons été soulagés de constater que la majorité des fournisseurs ont pris des mesures pour protéger les commissions sur les réservations existantes. À tout le moins, cela a permis d'alléger le fardeau initial des conseillers qui devaient s'occuper des rappels de commissions pour leurs clients qui avaient accepté les futurs crédits de voyage !", a déclaré Christine James, vice-présidente, Canada, TL Network dans un communiqué.

 

David Harris, PDG du Réseau Ensemble, a déclaré de son côté que la pandémie a "vraiment mis en lumière" la protection et le paiement des commissions en temps opportun.

"Bien que nous sachions que tous les intervenants de l'écosystème du voyage ont été dévastés par la pandémie de COVID-19, le rappel des commissions frappe le plus durement les petites agences de voyages indépendantes et les conseillers indépendants, car ces revenus sont nécessaires pour payer le loyer, les salaires des employés et les frais généraux d'exploitation ", estime M. Harris dans un communiqué. "Les fournisseurs qui ont pris les devants et ont montré qu'ils comprenaient à quel point les conseillers sont essentiels à l'ensemble du système de voyage et qu'ils reconnaissaient la nécessité de verser les commissions en temps voulu lors du paiement final du voyage et de les protéger contre les remboursements ont été un point positif dans une année inimaginable et je crois sincèrement que ces fournisseurs seront récompensés à long terme", a-t-il ajouté.

Cathie Lewis-Hardy, vice-présidente, Partenariats stratégiques, TRAVELSAVERS Inc. a pour sa part qualifié les changements de "justes et raisonnables". D’après elle, cela aidera grandement les conseillers dans leurs flux de trésorerie mensuels.

"Il est important que les partenaires privilégiés comprennent la valeur du rôle d'un conseiller en voyages dans la vente de leurs produits et services. Et au cours des 16 derniers mois, la revente multiple de leurs produits et services au fur et à mesure que les produits évoluaient et que les politiques changeaient. Nous félicitons et remercions les partenaires qui ont déjà opéré ce changement. Grâce à ces changements de politique, nous avons constaté une augmentation des ventes futures et un changement de loyauté envers ces partenaires", a déclaré Mme Lewis-Hardy dans un communiqué.


Tenez-vous à jour de toute l’actualité du voyage : abonnez-vous à PAX !

Indicateur