L’ACTA propose une FAQ sur la fin du soutien financier fédéral

  • Autre
  •   21-04-2022  16:44
  •   Pax Global Media

L’ACTA propose une FAQ sur la fin du soutien financier fédéral
Wendy Paradis, présidente de l’ACTA.
Pax Global Media

Réagissant aux commentaires de membres se disant déçus par la fin du soutien financier fédéral aux agences, conseillers et agents indépendants, l’ACTA dit comprendre le sentiment de ces membres.

LIRE PLUS – Déçue par le budget fédéral, l’ACTA ne baisse pas les bras! 

« ACTA comprend que certaines agences de voyages et agents de voyages indépendants soient déçus et, à juste titre, contrariés par le fait que les subventions financières n'ont pas été incluses dans le budget fédéral », indique Wendy Paradis, présidente de l’ACTA.

Pour sa part, l’Association se dit « tout aussi déçue, mais pas surprise » puisqu’à l’approche de la publication du budget fédéral « de nombreux signaux provenant du gouvernement annonçaient la fin des subventions liées à la COVID ».

Ne pas donner de faux espoirs

Cela dit, l’Association n’entend plus se consacrer à la recherche de subventions financières, jugeant cette bataille terminée.

« À ce stade, il est clair que la poursuite de la recherche de subventions financières après un "non" définitif n'est pas dans l'intérêt de nos membres, lorsqu'il n'y a pas de perspective raisonnable de succès. Nous ne voulons pas non plus donner de faux espoirs aux agences de voyages et aux agents de voyage indépendants. »

Consciente que cette position pourrait être mal interprétée, l’ACTA propose une foire aux questions (FAQ) pour « clarifier la situation et donner plus de contexte ».

Ci-dessous, nous reproduisons cette FAQ.


LIRE PLUS – L’ACTA déçue par le budget fédéral 2022 




FAQ : Budget 2022 et soutiens financiers


Pendant la pandémie COVID-19, qu’a fait l’ACTA pour obtenir un soutien pour les agences de voyages, les conseillers en voyages et les agents de voyages indépendants ?

  • Tout au long de la pandémie de la COVID-19, l’ACTA a plaidé pour un soutien financier aux agents de voyages indépendants (AVI), aux agences de voyages et aux conseillers en voyages.
  • Les aides financières accordées aux AVI au cours de la pandémie comprenaient la PCU et la PCRE. Celles-ci ont duré 19 mois, prenant fin en octobre 2021. Certains AVI étaient admissibles à la Prestation canadienne pour les travailleurs en cas de confinement, à des subventions salariales et à des subventions pour le loyer.
  • En outre, à la suite d’un intense plaidoyer de l’ACTA, soutenu par les agences de voyages et les agents de voyages indépendants, l’ACTA a obtenu la protection des commissions auprès des compagnies aériennes et des voyagistes comme condition pour recevoir un soutien financier fédéral.
  • Selon des collègues de la WTAA (World Travel Agency Alliance), le gouvernement fédéral du Canada a été le seul au monde à soutenir les agences de voyages et les AVI de cette manière.
  • Tout au long de la pandémie, l’ACTA s’est également engagée, avec la Coalition des entreprises les plus touchées, dans un important travail de plaidoyer pour les subventions salariales et les subventions pour le loyer, ce qui a permis d’obtenir des subventions salariales et des subventions pour le loyer de 75 % pour les agences de voyages admissibles et certains AVI.
  • Dans le cadre du plaidoyer de l’ACTA, une proposition de soutien financier : le programme d’aide aux agents de voyages indépendants (PAAVI) a été soumise au ministère du Tourisme en décembre 2021. Cette proposition a été approuvée par les principales agences hôtes du Canada et les principaux groupes de plaidoyer à la base.
  • L’ACTA a rencontré des politiciens et des hauts fonctionnaires et s’est engagée dans des campagnes médiatiques et à la base exhaustives en faveur d’un soutien financier aux AVI, et ce, jusqu’au dépôt du budget fédéral à la Chambre des communes le 7 avril 2022.


Quel est le statut actuel du soutien financier aux agents de voyages indépendants, aux agences de voyages et aux conseillers en voyages ?

  • À la grande déception de l’ACTA, le budget fédéral a mis fin à tous les programmes de soutien financier COVID-19 et a fermé la porte à la possibilité de soutien financier pour les AVI, ainsi qu’à tout autre soutien à notre industrie. Ils ont également fermé la porte à toutes les autres demandes de financement spécifiques au secteur des propriétaires uniques dans diverses industries.
  • Les agences de voyages et les AVI s’étant inscrits à la retenue sur la paie en mars 2020 peuvent continuer à accéder aux subventions du Programme de relance pour le tourisme et l’accueil jusqu’au 7 mai 2022.
  • Tout au long de la pandémie, l’ACTA a répété deux messages clés en plaidant pour l’aide financière aux agences de voyages et aux AVI : la reprise ne peut pas commencer tant que les restrictions frontalières ne sont pas levées et que le secteur sera parmi les derniers à se rétablir en raison de notre structure de revenus.
  • Aujourd’hui, les restrictions aux frontières sont considérablement assouplies et les réservations ont augmenté. Cela signifie que le secteur du voyage peut commencer à se rétablir.


Quelle est l’importance du budget fédéral?

  • Le budget fédéral établit les autorisations de dépenser pour les programmes gouvernementaux. Il s’agit du document juridique courant le plus important qui oriente la politique gouvernementale et les priorités législatives.
  • Pour que le soutien financier pour les AVI devienne une réalité, le gouvernement fédéral avait besoin d’une autorisation de dépenser dans le budget. Finalement, le gouvernement a choisi de ne pas budgétiser de programme de soutien financier.
  • Le budget sera adopté tel quel puisque le NPD s’est déjà engagé à le soutenir.
  • Par conséquent, il est inutile de plaider davantage pour le soutien financier aux AVI. Cette porte a été fermée.
  • Si de nouveaux variants, forçant de nouvelles restrictions aux frontières, venaient à émerger, l’ACTA défendrait à nouveau avec force les subventions pour les agences de voyages et les AVI.


Pourquoi le gouvernement fédéral n’a-t-il pas créé un soutien financier pour les agents de voyages indépendants ?

  • Le pays traverse une crise nationale de pénurie de main-d’œuvre, surtout dans les secteurs du voyage, du tourisme et de l’hôtellerie, et le gouvernement a exprimé l’avis que les Canadiens doivent trouver un moyen de rendre leur entreprise viable ou de prendre des emplois dans leur secteur (ou dans d’autres secteurs), où les besoins de main-d’œuvre sont grands.
  • Bien que nous croyions que le gouvernement comprend les retards dans la rémunération des agences de voyages, les données des compagnies aériennes, des hôtels, des agences de voyages et des agences hôtes confirment qu’il y a eu une reprise importante de la demande de voyages au cours des dernières semaines, surtout dans le secteur loisirs.
  • Depuis que le gouvernement a mis fin à la PCRE en octobre en raison d’une pénurie de travailleurs, plus d’un million de propriétaires uniques dans diverses industries, y compris le voyage, sont sans soutien financier. Il est important de noter que les agents de voyages indépendants n’y ont pas échappé. Pour l’ACTA, le soutien financier de tous les propriétaires uniques d’entreprises durement touchées a pris fin beaucoup trop tôt.
  • La ministre Freeland a déclaré que le gouvernement a dépensé plus de 200 milliards de dollars en programmes de subventions tels que la SSUC, la SUCL et la PCU/PCRE, et qu’il doit maintenant faire preuve de prudence sur le plan financier, ce qui l’amène à mettre fin à tous les programmes de soutien financier.
  • Le 13 avril, l’ACTA a participé à une discussion post-budget avec la Chambre de commerce du Canada et la ministre Freeland, lors de laquelle celle-ci a déclaré : « Nous n’avons pas annoncé de soutien supplémentaire dans le budget, et c’est très intentionnel […] nous savons que certains d’entre vous sont déçus de cette décision […] il était très important de s’engager sur une voie responsable sur le plan financier et de changer de vitesse par rapport au soutien lié à la COVID en disant “non” à beaucoup de choses. Cette période de dépenses d’urgence liées à la COVID est terminée, point final ».


Et maintenant ? Quelles sont les prochaines étapes ?

  • Malheureusement, le gouvernement a donné sa réponse finale concernant le soutien financier lié à la COVID.
  • À l’heure actuelle, il n’y a aucune perspective raisonnable de succès dans la poursuite de cette question maintenant que le budget est déposé et soutenu par une majorité de députés. Nous ne voulons pas donner de faux espoirs aux agences de voyages et aux AVI.
  • En fait, il pourrait être préjudiciable pour notre industrie de continuer à pousser une « question close » auprès des députés et autres représentants du gouvernement à l’heure actuelle.
  • Il est dans le meilleur intérêt de nos membres de travailler sur les questions essentielles à la reprise, y compris l’assouplissement des restrictions frontalières restantes, les questions relatives aux fournisseurs et la construction d’un secteur du voyage plus résilient.
  • L’ACTA continuera à plaider pour l’allègement de dette, notamment celle du CUEC et du PCSTT, auxquels la plupart des AVI ont été admis.







Tenez-vous à jour de toute l’actualité du voyage : abonnez-vous à PAX !



Indicateur