L’ACTA presse Ottawa de régler les problèmes de retard dans les aéroports et dans la délivrance des passeports

  • Autre
  •   10-05-2022  22:55
  •   Pax Global Media

L’ACTA presse Ottawa de régler les problèmes de retard dans les aéroports et dans la délivrance des passeports
Wendy Paradis, présidente de l’ACTA.
Pax Global Media

Alors que les voyageurs subissent des retards importants aux points de contrôle de sécurité dans certains aéroports, des douanes et de l’immigration et alors que les Canadiens renouvelant leur passeport en personne doivent attendre des journées entières, l’ACTA s’inquiète et presse le gouvernement du Canada de régler les problèmes de toute urgence.

LIRE PLUS – Deux ou trois choses que vous devriez savoir à propos du PEREC, selon l’ACTA 

« L’industrie canadienne du voyage, y compris les agences de voyages et les agents de voyages indépendants, ne fait qu’entamer le long chemin de la reprise. Il est essentiel que les voyageurs disposent d’un processus efficace dans les aéroports et les bureaux des passeports », déclare Wendy Paradis, présidente de l’ACTA.

Des gens annulent ou reportent leurs voyages

« L’ACTA a reçu des rapports de voyageurs annulant des réservations ou reportant leur voyage à cause de ces retards, créant ainsi un obstacle supplémentaire à la reprise », ajoute Mme Paradis.

Très préoccupée par ces rapports, l’ACTA demande instamment au gouvernement fédéral d’agir rapidement pour soulager les aéroports et les bureaux des passeports des charges administratives inutiles et de réaffecter les ressources humaines à d’autres programmes jusqu’au retour à la normale.

C’est que les retards, dans les deux cas, sont causés, entre autres, par la pénurie de personnel, l’augmentation du fardeau administratif en raison des politiques COVID-19 et l’absentéisme, mentionne l’Association.

L’ACTA adresse plus précisément son message au ministre des Transports, Omar Alghabra, au ministre de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté, Sean Fraser, et au ministre du Tourisme, Randy Boissonnault.

« Éliminez tous les obstacles ! »

« Compte tenu de la situation critique des agences de voyages et des agents de voyages indépendants depuis le début de la pandémie COVID-19, la plupart d’entre eux ayant subi des pertes de revenus de plus de 90 %, de tels obstacles administratifs sont inacceptables », insiste Wendy Paradis.

L’ACTA continue de plaider pour l’élimination de tous les obstacles à la reprise du voyage et du tourisme.

« Il incombe au gouvernement d’y remédier sans délai, afin de permettre la reprise du tourisme et des voyages », conclut la présidente de l’ACTA.








Tenez-vous à jour de toute l’actualité du voyage : abonnez-vous à PAX !



Indicateur