Mercredi,  8 décembre 2021  19:54

L'ACTA présente ses priorités au nouveau cabinet fédéral

  • Autre
  •   27-10-2021  12:06
  •   Pax Global Media

L'ACTA présente ses priorités au nouveau cabinet fédéral
Pax Global Media

Tout en se disant impatiente de collaborer avec le nouveau cabinet fédéral présenté hier [26 octobre] par le premier ministre Justin Trudeau, l’ACTA présente d’ores et déjà ses priorités aux nouveaux ministres et à ceux qui sont de retour.

LIRE PLUS – Remaniement ministériel à Ottawa : Randy Boissonnault devient ministre du Tourisme

Ces priorités comprennent :

  • le versement d'une aide financière aux agents de voyage indépendants et aux employés mis à pied des agences de voyages;
  • le déploiement immédiat du nouveau Programme de relance pour le tourisme et l'accueil;
  • l'allégement de l'avis aux voyageurs qui demande à tous les voyageurs pleinement vaccinés « d'éviter tous les voyages sur des navires de croisière »;
  • le retrait du test moléculaire de dépistage de la COVID-19 avant le départ pour tous les voyageurs pleinement vaccinés qui retournent au Canada.

« Nous encourageons tous les membres, en particulier ceux qui occupent une circonscription ministérielle, à continuer de défendre la population en rédigeant des lettres et en organisant des réunions avec leurs députés », indique l’ACTA.

Le retour d'un ministère du Tourisme

Rappelons que le gouvernement Trudeau a annoncé hier la désignation de Randy Boissonnault comme ministre du Tourisme. Dans le précédent gouvernement, ce ministère n’existait pas en tant que tel : le Tourisme relevait plutôt du ministère du Développement économique.

Notons que le ministre du Tourisme (qui est aussi ministre associé des Finances) sera appuyé par le ministère des Finances Canada, avec le soutien d’Innovation, Sciences et Développement économique Canada.

Quant à l’ancienne titulaire du ministère du Développement économique, Mélanie Joly, elle a été promue ministre des Affaires étrangères (succédant à Marc Garneau). La ministre Mary Ng a pour sa part vu le Développement économique s’ajouter à son portefeuille.

Marco Mendicino (auparavant à l’Immigration) succède à Bill Blair comme ministre de la Sécurité publique, alors que Jean-Yves Duclos (auparavant président du Conseil du Trésor) devient ministre de la Santé à la place de Patty Hajdu.

Pour sa part, Chrystia Freeland demeure vice-première ministre et ministre des Finances. De même, Omar Alghabra demeure ministre des Transports. Enfin, Carla Qualtrough demeure ministre de l’Emploi, du Développement de la main-d’œuvre.

Le CNLA salue la renomination d’Alghabra aux Transports

Soulignons que le Conseil national des lignes aériennes du Canada a salué la renomination d’Omar Alghabra comme ministre des Transports.

Cela dit, à l’instar de l’ACTA, le CNLA souligne qu’« il reste du travail à faire pour assurer la poursuite de la reprise et positionner le secteur pour les succès futurs ».

« Les décisions prises par le gouvernement fédéral au cours des semaines et des mois à venir continueront d’avoir une incidence directe sur l’avenir de l’aviation canadienne, de nos employés et des collectivités que nous desservons », affirme l’organisation qui représente Air Canada, Air Transat, Jazz Aviation et WestJet.

Des développements importants, MAIS…

Le CNLA rappelle avoir avons salué l’annonce faite par le gouvernement la semaine dernière concernant la preuve standardisée de vaccination pour les voyageurs, ainsi que la suppression des conseils généraux aux voyageurs.

« Cependant, étant donné que la politique fédérale exige maintenant que les employés et les passagers de l’aviation soient entièrement vaccinés à partir du 30 octobre, le gouvernement doit mettre fin aux autres mesures mises en œuvre avant l’obligation de vaccination complète, comme le test PCR obligatoire avant le départ pour les voyageurs entièrement vaccinés qui viennent au Canada », souligne le CNLA.

Le Conseil ajoute que des mesures doivent également être prises pour permettre aux enfants de moins de 12 ans d’être exemptés de la quarantaine domestique à leur retour au Canada.

« Une solide collaboration entre les gouvernements sera nécessaire pour que le secteur de l’aviation du Canada maximise son potentiel de durabilité économique, sociale et environnementale », conclut le CNLA, en félicitant les ministres qui ont été nommés ou reconduits dans leurs fonctions.




Tenez-vous à jour de toute l’actualité du voyage : abonnez-vous à PAX !



Indicateur