Mercredi,  1 décembre 2021  11:20

L’ACTA veut que les agents indépendants soient inclus dans les nouveaux programmes de soutien

  • Autre
  •   22-10-2021  10:15
  •   Pax Global Media

L’ACTA veut que les agents indépendants soient inclus dans les nouveaux programmes de soutien
Wendy Paradis, présidente de l’ACTA.
Pax Global Media

L’ACTA applaudit les nouveaux programmes de soutien aux agences de voyages annoncés hier (21 octobre) par la vice-première ministre et ministre des Finances, Chrystia Freeland. L’Association demande toutefois au gouvernement d’y inclure les agents indépendants.

LIRE PLUS – Ottawa destine un programme ciblé aux agences de voyages et aux voyagistes 

Selon l’ACTA, le Programme de relance pour le tourisme et l’accueil, qui inclut les agences de voyages (et les voyagistes) « contribuera à la survie de milliers d’agences de voyages canadiennes, qui sont parmi les entreprises les plus durement touchées par la pandémie ».

Offert du 24 octobre 2021 au 7 mai 2022, ce programme remplacera les subventions salariales et subventions pour le loyer actuelles, qui prennent fin demain (23 octobre). L’ACTA y voit une réponse à ses démarches auprès du gouvernement.

Cependant, « nous nous efforçons de comprendre comment les agents de voyages indépendants s’intègrent dans ce nouveau programme », souligne Wendy Paradis, présidente de l’ACTA. « La vice-première ministre a déclaré que les employeurs et les entreprises sont inclus, alors nous demandons instamment au gouvernement fédéral d’inclure ces petites entreprises. »

L’ACTA affirme qu’elle plaidera auprès du gouvernement aux plus hauts niveaux pour que agents de voyages indépendants soient inclus dans le Programme de relance pour le tourisme et l’accueil.

Autre nouveau programme, même préoccupation

Par ailleurs, alors que le gouvernement fédéral a aussi annoncé que la PCRE (prestation canadienne de la relance économique) prendra également fin demain pour être remplacée dès le 24 octobre par la Prestation canadienne pour les travailleurs en cas de confinement, l’ACTA ignore si les agents de voyages indépendants sont admissibles à cette prestation.

Celle-ci prévoit un soutien du revenu de 300 $ par semaine aux travailleurs admissibles, s’ils ne peuvent pas travailler en raison d’un confinement imposé par le gouvernement pour des raisons de santé publique, et ce, jusqu’au 7 mai 2022.

Estimant que les avis et les restrictions du gouvernement sur les voyages ont coulé les agents de voyages indépendants au même titre qu’un confinement, l’ACTA cherche à obtenir des éclaircissements quant à l’admissibilité des agents de voyages indépendants à ce programme dont les détails de ce programme ne sont pas encore disponibles).

« L’ACTA poursuivra son plaidoyer auprès de la vice-première ministre et du bureau du premier ministre pour s’assurer qu’ils comprennent le besoin urgent d’un soutien continu aux agents de voyages indépendants », conclut Wendy Paradis.




Tenez-vous à jour de toute l’actualité du voyage : abonnez-vous à PAX !



Indicateur