Dimanche,  15 décembre 2019  23:22

L'ACTA change de politique sur les publicités après la controverse


L'ACTA change de politique sur les publicités après la controverse
Wendy Paradis, présidente de l'Association canadienne des agences de voyages (ACTA).
Michael Pihach

Michael Pihach est un acteur actif de l'industrie des médias au Canada depuis plus de 10 ans. Il a débuté sa carrière en tant que journaliste et éditeur pour diverses publications, telles que le Toronto Xtra! et les magazines IN, ainsi que le magazine 2B à Montréal.

L’Association des agences de voyages du Canada (ACTA) a mis à jour sa politique concernant l’hébergement de publicités pour les fournisseurs sur son site internet à la suite de critiques selon lesquelles les bannières mettaient en relation les utilisateurs avec des sites de réservation directe et contournaient donc la communauté des agents de voyages.

Wendy Paradis, présidente de l'ACTA, a confirmé la nouvelle à PAX ce matin (le 23 mai) dans un communiqué envoyé par courriel.

« Sur la base des commentaires de certains membres, nous avons travaillé avec nos partenaires de voyage pour veiller à ce que toutes les bannières publicitaires soient alignées sur nos objectifs et soient modifiées si nécessaire pour éviter tout conflit. Toutes les annonces qui, par le passé, ont conduit par inadvertance à des sites fournisseurs offrant une possibilité de réservation directe ont été modifiées », a-t-elle écrit.

Le mois dernier, PAX avait attiré l'attention de Wendy Paradis sur le problème après avoir découvert que le fait de cliquer sur des bannières de fournisseurs sur le site Web d'ACTA avait conduit à des moteurs de réservation directe, une approche qui contourne totalement la communauté des agents de voyages.

La révélation a soulevé des questions sur les intentions de l’ACTA sur le marché des voyages, mettant notamment en doute le rôle de l’ACTA en tant que défenseur des agences de voyages.

Les annonces des fournisseurs sur le site Web de l’ACTA dirigent désormais les utilisateurs vers des pages de destination spécifiques à la transaction, telles que des portails d’agents de voyages et des sites de formation, au lieu de sites qui encouragent les réservations directes.

La présidente de l'ACTA explique cette approche a toujours fait partie du plan :

« Notre intention a toujours été de fournir des liens vers les pages qui améliorent les connaissances et la formation des agents de voyages. De nombreux programmes de formation mis en évidence peuvent être utilisés pour créditer le titre de conseiller en voyages certifié (CTC) et les crédits de formation continue ».

Et d'ajouter : 

« Nous avons expliqué à nos annonceurs que les annonces ne devaient en aucun cas conduire à des pages de réservation directe, mais à des sites destinés aux agents de voyages. »

Stratégie en marche

L’ACTA est en train de lancer une initiative d’amélioration de son site internet dirigée par Marco Pozzobon, directeur du marketing, des communications et des partenariats à l’ACTA.

Une partie de l’amélioration consistera à séparer les pages auxquelles les consommateurs peuvent accéder, telles que les sections Consommateurs de l’ACTA, du site Web des membres.

Bien que cette initiative soit toujours en cours, il faudra du temps pour mener à bien « comme il s’agit d’un long projet », a indiqué Wendy Paradis.

Cette dernière a également confirmé que les annonces des fournisseurs continueraient à être diffusées sur le site Web d’ACTA.

« Nous avons toujours eu l’intention de diffuser sur notre site des publicités destinées aux agents de voyages et nous continuerons de le faire », a écrit Wendy Paradis, en veillant à ce que toutes les publicités, à l'avenir, « respectent nos objectifs ».

Tous les revenus qui entrent dans l’ACTA servent à soutenir la formation et la défense des intérêts des agences de voyages, a assuré la présidente de l'association à PAX lors d’une précédente entrevue, le mois dernier.

L’ACTA est une association professionnelle nationale à but non lucratif qui représente le secteur de la vente au détail de l’industrie touristique canadienne.

Selon son site Web, plus de 12 000 agents de voyages au Canada travaillent dans ses agences membres, ce qui représente plus de 80% des activités de voyage réservées par l'intermédiaire d'une agence de voyages au Canada.

Pour plus d'informations, visitez acta.ca.

VOUS POURRIEZ AUSSI AIMER

Indicateur