L’ACTA applaudit de bonnes nouvelles pour les agences et pour les agents indépendants

  • Autre
  •   18-01-2022  18:19
  •   Pax Global Media

L’ACTA applaudit de bonnes nouvelles pour les agences et pour les agents indépendants
La présidente de l’ACTA, Wendy Paradis.
Pax Global Media

Selon l’ACTA, la semaine dernière, l’industrie a reçu de bonnes nouvelles sur plusieurs fronts, notamment de la part du gouvernement du Canada et de TICO (en Ontario). La présidente de l’ACTA, Wendy Paradis, se félicite de ce que les démarches de lobbying de l’Association portent leurs fruits.

Ainsi, l’ACTA se réjouit d’avoir obtenu que le gouvernement de l’Ontario et TICO dispensent les agences ontariennes des frais d’inscription pour une troisième année. L’Association presse maintenant le gouvernement du Québec et celui de la Colombie-Britannique à faire de même.

À propos du CUEC et du FARR

L’ACTA se réjouit aussi de ce que le gouvernement fédéral ait annoncé, la semaine dernière, une prolongation des échéances de remboursement des prêts du CUEC (Compte d’urgence pour les entreprises canadiennes) et du FARR (Fonds d’aide et de relance régional). La date limite est maintenant le 31 décembre 2023 (plutôt que 2022).

« La crise de la COVID-19 dure beaucoup plus longtemps que nous l’avions tous prévu et l’ACTA plaide en faveur de nouvelles remises de prêts pour soutenir la survie de l’industrie », déclare Wendy Paradis.

Aucune nouvelle demande de prêt du CUEC ou du FARR n’est acceptée pour le moment.

Rappelons que le remboursement du CUEC avant l’échéance entraîne une remise de prêt jusqu’à 1/3 de la valeur totale (jusqu’à 20 000 $). Les prêts non remboursés après 2023 seront convertis en un prêt à terme de deux ans avec un taux d’intérêt de 5 % par an (qui devra être remboursé en totalité avant le 31 décembre 2025).

LIRE PLUS – Ottawa prolonge la date limite de remboursement des prêts du CUEC 

À propos de la PCTCC

Par ailleurs, l’ACTA souligne continuer de plaider en faveur d’un soutien financier pour les agents de voyages indépendants. L’Association a demandé des éclaircissements sur l’accès des agents de voyage indépendants à la PCTCC (Prestation canadienne pour les travailleurs en cas de confinement).

Ce programme, rappelons-le, offre 300 $ par semaine aux travailleurs admissibles dans une région en confinement.

Rappelons que, vendredi dernier, l’ACITA (Association canadienne des conseillers en voyages indépendants) disait avoir obtenu l’assurance que les conseillers indépendants sont admissibles à la PCTCC.

LIRE PLUS – Les conseillers en voyages indépendants sont admissibles à la PCTCC, confirme l’ACITA 

Pour sa part, l’ACTA souligne que la PCTCC étant un programme disponible à tous les résidents canadiens, « les personnes doivent déterminer personnellement si elles répondent aux critères établis par l’Agence du revenu du Canada ».

« Les employés des agences de voyages en congé forcé et les agents de voyages indépendants sont invités à communiquer avec l’Agence du revenu du Canada pour discuter de leur admissibilité personnelle », ajoute l’ACTA (en fournissant même le numéro à contacter : 1-800-959-8281).

La proposition de PAAVI étudiée par Ottawa

Parallèlement, l’ACTA rappelle que, pendant le congé des Fêtes, elle a soumis au ministère du Tourisme une proposition : le Programme d’aide aux agents de voyages indépendants (PAAVI). Selon l’Association, ce programme rendrait le soutien financier offert aux agents indépendants équitable par rapport à celui offert aux autres petites entreprises.

« Le PAAVI est examiné par les hauts fonctionnaires du ministère du Tourisme, qui souhaitent trouver des solutions pour soutenir les agents de voyages indépendants », affirme l’ACTA.

LIRE PLUS – L’ACTA soumet à Ottawa une proposition d’aide aux agents de voyages indépendants 

Extension des subventions salariales et pour le loyer

Par ailleurs, sachant qu’il est prévu que les subventions salariales et les subventions pour le loyer diminuent de manière significative à partir du mois de mars, l’ACTA a déjà entrepris de plaider pour l’extension des subventions salariales et des subventions pour le loyer du PRTA (Programme de relance pour le tourisme et l’accueilaux niveaux les plus élevés – « afin de soutenir la survie des entreprises du secteur du voyage et du tourisme ».




Tenez-vous à jour de toute l’actualité du voyage : abonnez-vous à PAX !



 

Indicateur