Vendredi,  17 septembre 2021  10:28

La Table ronde dénonce l’absurdité des restrictions de voyage actuelles du Canada

  • Autre
  •   22-06-2021  10:49
  •   Pax Global Media

La Table ronde dénonce l’absurdité des restrictions de voyage actuelles du Canada
Pax Global Media

« À l'heure actuelle, si vous vivez au Québec, il est plus facile de prendre l'avion pour Paris que de conduire jusqu'au Vermont », illustre la Table ronde canadienne sur le voyage et le tourisme, pour dénoncer l’absurdité des restrictions de voyage actuelles du Canada.

LIRE PLUS – La Table ronde transmet une lettre urgente au Conseil de la Fédération: «ça prend un plan» 

« Les Canadiens collaborent en se faisant vacciner; il est maintenant temps que le gouvernement fédéral donne des directives claires, opportunes et sécuritaires sur la réouverture du Canada aux voyageurs. Notre population, nos communautés et notre économie en dépendent », insiste la Table ronde.

Selon elle, les mises à jour annoncées hier par Ottawa ne représentent qu’un premier pas modeste.

« Un besoin urgent se fait sentir au Canada quant à l'élaboration d'un plan adéquat et d'une politique sur les voyages qui se fonde sur la science, qui s'aligne sur ce qui se fait dans d'autres pays et qui ne tient pas compte de la nationalité. »

LIRE PLUS – Les dirigeants du tourisme-voyage insistent : « on veut un plan ! » 

Les Canadiens s'attendaient à plus

L'annonce d'aujourd'hui ne révèle pas aux Canadiens ce à quoi ils peuvent s'attendre alors que l'effort de vaccination se poursuit dans le pays. Les Canadiens et les entreprises canadiennes sont laissés dans l'ignorance.

Le gouvernement fédéral n'a fourni aucun plan de réouverture complet pour les voyages internationaux et nationaux, particulièrement en ce qui concerne les ressortissants étrangers entièrement vaccinés qui visitent le Canada, conformément aux recommandations de son propre comité d'experts.

« Il ne fait aucun doute que les voyageurs entièrement vaccinés devraient être libres d'entrer au pays et d'en sortir, sans quarantaine ni restrictions. La COVID-19 ne reconnaît pas votre passeport, mais plutôt, votre vaccin. La nationalité n'a rien à voir avec la pandémie », lance la Table ronde.

LIRE PLUS – Au tour de la Table ronde du voyage et du tourisme de demander à Ottawa: «où en est le plan?» 

Des entreprises injustement lésées

Selon l’organisation, l’annonce faite hier par Ottawa ne fait rien pour aider les entreprises canadiennes du voyage et du tourisme secteur qui comptent sur les voyageurs internationaux.

« En permettant aux Canadiens de voyager à l'étranger et en interdisant l'entrée au Canada de voyageurs étrangers entièrement vaccinés, le gouvernement désavantage considérablement les entreprises canadiennes qui, après un an et demi de pandémie, ont besoin d'une saison touristique estivale fructueuse pour survivre. »

Les familles canadiennes avec de jeunes enfants laissées pour compte

La Table ronde relève par ailleurs qu’à leur arrivée au Canada, les enfants non vaccinés seront mis en quarantaine pendant 14 jours, et ce, même si leurs parents sont doublement vaccinés.

« Cette politique est presque sans précédent et ne reflète pas ce que font les partenaires internationaux du Canada en Europe, au Royaume-Uni et aux États-Unis. Au Canada, les enfants de moins de 12 ans ne sont pas admissibles à la vaccination. En raison de la quarantaine obligatoire pour les enfants, les familles canadiennes avec des enfants se voient en fait injustement empêcher de faire des voyages à l'étranger cet été. »

Un système à deux niveaux

« L'annonce d'aujourd'hui a ouvert la voie aux voyages internationaux à quelques privilégiés, en établissant principalement un système à deux niveaux qui favorise les voyages d'affaires et ceux des personnes n'ayant pas de jeunes enfants », conclut la Table ronde canadienne sur le voyage et le tourisme.



Tenez-vous à jour de toute l’actualité du voyage : abonnez-vous à PAX !



Indicateur