La Polynésie française: 118 îles, 5 archipels, 1 paradis


La Polynésie française: 118 îles, 5 archipels, 1 paradis
Kristin Carlson Kemper et Tekura Kelley de Tahiti Tourisme

Qu’elle était heureuse, Evelyn Cassis, de retrouver les agents de voyages pour sa première sortie sous ses nouvelles couleurs, celles de Tours Chanteclerc.

En effet, la Polynésie française était à l’honneur hier soir au Hyatt Regency de Montréal alors qu’une délégation de Tahiti Tourisme, ainsi que plusieurs fournisseurs, dont le voyagiste québécois, sont venus à la rencontre d’une cinquantaine d’agents.

« Nous souhaitons rencontrer le Canada chaque année car nous voulons recevoir encore plus de visiteurs de ce pays à Tahiti. C’est pourquoi nous visiterons quatre villes canadiennes cette semaine », nous a expliqué Tekura Kelley, responsable de la promotion et du trade pour Tahiti Tourisme.

« C’est important de venir à la rencontre des agents de voyages pour qu’ils identifient les fournisseurs lors de nos sessions de réseautage et pour qu’ils améliorent leurs connaissances sur notre destination », a-t-elle poursuivi.

_DSC3638.jpg Tekura Kelley, responsable de la promotion et du trade pour Tahiti Tourisme

On a tous en effet des images idylliques de Bora Bora qui nous viennent en tête. Mais de là à savoir vendre la Polynésie française, il y a tout un lagon à traverser.

« C’est vrai, nous sommes une destination qui est perçue comme inabordable. Moi, je rétorque qu’il faut voir la valeur que l’on offre pour le prix dépensé. Et là, souvent la comparaison joue en notre faveur », argumentait Tekura en entrevue.

Un client bien identifié

Durant le souper-présentation qui a suivi la petite foire commerciale, Tekura a donné de bonnes pistes pour identifier le client susceptible de se rendre en Polynésie française.

Ainsi, 50% des voyageurs se rendant à Tahiti sont âgés entre 45 et 55 ans. Cela dit, la tranche 35-44 ans est celle qui connait la plus grande croissance ces dernières années. 75% des visiteurs à la recherche de la quiétude n’ont pas d’enfants et 91% sont propriétaires de leur logement.

Autre détail qui compte, 94% voyagent avec un conjoint, Tahiti étant perçue comme une destination des plus romantiques. Enfin, Tahiti Tourisme évalue le revenu annuel du foyer type à 200 000 dollars et plus.

48% de ceux qui se rendent à Tahiti effectuent une moyenne de 4 voyages par an et 57% réservent pour un séjour de 8 jours lors d’un voyage international. La durée moyenne pour des vacances de luxe est établie à 10 jours.

Une concurrence féroce…

Évidemment, en Amérique du nord, Tahiti fait face à une myriade de destinations concurrentes.

Le Mexique revient souvent dans la liste de Tahiti Tourisme alors que le pays jouit d’une bonne valeur pour l’argent dépensé, d’un accès très facile, de superbes aires d’achat et de nombreuses occasions de s’éclater la nuit.

Globalement, toutes les îles des Caraïbes, pour leur rapport qualité-prix et leur accessibilité depuis la côte Est, rendent la tâche de l’office de tourisme de Tahiti difficile. D’autant plus qu’on y voit pousser de plus en plus d’hébergements ou de structures sur pilotis, la marque de fabrique de Tahiti, comme en Jamaïque, au Mexique ou à Sainte-Lucie.

…Mais des atouts uniques

Tekura en est convaincue :

« Proposer des chambres sur pilotis n’égale en rien l’expérience que vos clients auront à Tahiti. Nos îles, c’est bien plus que cela. Il y a tellement à faire chez nous, le tout dans un décor de carte postale et sans tourisme de masse pour gâcher le tableau », avançait-elle.

Avec ses 118 îles, la Polynésie française a de quoi offrir. Il y a bien sûr l’île de Tahiti, la plus grande, qui propose, outre ses plages, des lieux culturels comme le Musée Paul Gauguin ou celui de la perle, ses jardins botaniques, son marché public.

Il y a Moorea, située à seulement 30 minutes de Papeete, avec son centre des dauphins et son Tiki Village. Il y a Bora Bora, l’écrin de rêve pour les mariages.

Mais il faut aussi se laisser attirer par les îles de Raiatea, la base nautique de toute la Polynésie ou de Taha’a pour sa production de sa vanille, de Rangiroa pour ses sites de plongée sous-marine uniques et ses célèbres perles, de Tikehau et ses plages de sable rose ou les Marquises pour une rencontre avec les traditions.

_DSC3624.jpg Evelyn Cassis de Tours Chanteclerc, heureuse de retrouver les agents. Ici l'équipe de Voyages Funtastique Longueuil

Un programme des spécialistes

L’office de tourisme de Tahiti est également revenu sur son programme permettant de devenir un revendeur spécialiste et certifié de Tahiti.

Grâce au « Tahiti Tiare Program », les agents peuvent ainsi apparaître dans les listes de Tahiti-tourisme.com, recevoir les demandes de soumissions faites sur le portail, obtenir des outils marketing électroniques, avoir des offres et tarifs préférentiels de la part des partenaires de l’OT ou pour des éducotours à Tahiti.

Pour ce faire, il faut compléter le programme sur www.TahitiTiareAgent.com, visiter les îles de Tahiti lors d’un voyage de familiarisation organisé ou individuel et réaliser 30 000$ de réservations sur une année.

Parmi les partenaires présents hier soir, on comptait Tours Chanteclerc, Air Tahiti Nui, les croisières Paul Gauguin, Windstar Cruises, les croisières Aranui et plusieurs hôteliers.

Pour de plus amples informations : www.tahiti-tourisme.com.

Indicateur