François Legault : «Il faut rapidement interdire les vols internationaux»


François Legault : «Il faut rapidement interdire les vols internationaux»
Le premier ministre du Québec, François Legault.

Alors que le premier ministre du Canada implore les Canadiens à ne pas voyager et prévient les récalcitrants que de nouvelles mesures pourraient être imposées sans préavis, le premier ministre du Québec, pour sa part, demande carrément au gouvernement fédéral « d’interdire rapidement tous les vols internationaux qui sont non essentiels ».

LIRE PLUS – Trudeau aux voyageurs : «de nouvelles mesures pourraient être imposées sans préavis!» 

« On se rend compte qu’il y a des personnes qui reviennent de voyages à l’international avec le virus et je ne voudrais pas qu’on vive ce qu’on a vécu après le congé scolaire au mois de mars », expliquait François Legault lors d’un point de presse.

Le premier ministre soulignait trouver « de plus en plus inquiétant » que des gens choisissent actuellement de voyager.

« Je continue à ne pas comprendre qu’une personne décide d’aller à Punta Cana ou à Cancún dans un tout inclus. Avec la situation qu’on vit au Québec, risquer de ramener le virus ici et se retrouver à engorger nos hôpitaux, j’avoue que je ne comprends pas. Je pense qu’il est temps d’agir. »

« Il est temps d’agir »

C’est dans ce contexte que le premier ministre du Québec demande au gouvernement fédéral d’interdire rapidement tous les vols internationaux non essentiels.

« On pourra discuter de qu’est-ce qui est un vol essentiel; qu’est-ce qui n’est pas essentiel. Mais c’est certain, pour moi, que quelqu’un qui va en vacances dans le Sud, dans un tout inclus, ce n’est pas essentiel. »

Les nouveaux variants

L’urgence d’agir est d’autant plus grande, selon François Legault, que de nouveaux variants du coronavirus en provenance du Royaume-Uni, du Brésil et de l’Afrique du Sud soulèvent de grandes inquiétudes.

« La Santé publique suit ça de près. Mais évidemment, quand on a des gens qui arrivent de l’international; qui ont rencontré d’autres gens qui sont allés à d’autres endroits à l’international, on multiplie les chances de faire entrer ces souches-là [au Québec] », a déclaré M. Legault.

Le premier ministre dit avoir déjà discuté avec le gouvernement fédéral de l’importance d’interdire rapidement les vols internationaux – « pour un certain temps, au moins jusqu’à ce que les personnes vulnérables soient toutes vaccinées ». 

François Legault convient avec son homologue fédéral que cette interdiction, « ce n’est pas idéal »… [Le gouvernement du Canada croit notamment qu'une interdiction de voyager serait anticonstitutionnelle.]

« Mais là, on n’est plus dans des souhaits. On n’est plus à allumer des lampions. On est vraiment à l’étape d’agir ! » lance-t-il.

Le suivi des quarantaines

Et en attendant que « monsieur Trudeau prenne sa décision », François Legault juge primordial que le gouvernement fédéral « en fasse plus pour le suivi des quarantaines ».

Le gouvernement du Québec pourrait lui-même prendre des dispositions, dans le champ de ses compétences, pour y veiller. La vice-première ministre et ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault, a été chargée d’étudier les options possibles.

Indicateur