Mercredi,  19 janvier 2022  2:53

France : les voyageurs devront présenter le résultat négatif d’un test réalisé moins de 48 heures avant le déplacement

  • Autre
  •   02-12-2021  14:36
  •   Pax Global Media

France : les voyageurs devront présenter le résultat négatif d’un test réalisé moins de 48 heures avant le déplacement
La classification française des pays au 30 novembre. [France Diplomatie/Twitter]
Pax Global Media

La France vient de publier un décret prescrivant de nouvelles mesures générales nécessaires à la gestion de la sortie de crise sanitaire. 

LIRE PLUS – La France lance le «Plan Destination France» pour consolider sa place en tant que première destination 

En vertu de celui-ci, à compter du 4 décembre, tout voyageur de douze ans ou plus (vacciné ou non) en provenance d’un pays non membre de l’Union européenne – comme le Canada – devra être muni du résultat négatif d’un test ou examen de dépistage PCR ou antigénique réalisé moins de 48 heures avant le départ du premier vol, en cas de correspondance.

On précise que les seuls tests antigéniques pouvant être réalisés sont ceux permettant la détection de la protéine N du SARS-CoV-2.

Les enfants de moins de douze ans sont dispensés de test.

Déclaration sur l’honneur

Également en vertu du décret, toute personne de douze ans ou plus souhaitant se déplacer à destination de la France en provenance d’un pays étranger devra également être munie d’une déclaration sur l’honneur attestant qu’elle accepte qu’un test ou un examen biologique de dépistage virologique de détection du SARS-CoV-2 puisse être réalisé à son arrivée, et qu’elle se déclare exempte de symptômes du Covid-19 ou de contact avec un cas confirmé de Covid-19.

Le formulaire d’engagement sur l’honneur est téléchargeable sur le site du Ministère de l’intérieur, en cliquant ici.

L’entrée sur le territoire français métropolitain depuis un pays de la zone verte (comme le Canada) ne fait l’objet d’aucune restriction.

Rappel quant aux vaccins

Atout France rappelle que les vaccins admis par la France sont ceux reconnus par l’Agence européenne du médicament (EMA) : Cominarty de Pfizer, Spikevax de Moderna, Vaxzevria de AstraZeneca et Janssen de Johnson&Johnson. Les vaccins Covishield, R-Covi et Fiocruz sont également reconnus par la France.

La preuve de vaccination n’est valable qu’à la condition qu’elle permette d’attester la réalisation d’un schéma vaccinal complet, soit :

7 jours après la 2e injection pour les vaccins à double injection (Pfizer, Moderna, AstraZeneca) ;

28 jours après l’injection pour les vaccins avec une seule injection (Janssen) ;

7 jours après l’injection pour les vaccins chez les personnes ayant eu un antécédent de Covid-19 (1 seule injection nécessaire).

A ce stade, les autorités françaises acceptent également les combinaisons de vaccins suivantes : AstraZeneca/Pfizer Comirnaty, AstraZeneca/Moderna et Pfizer/Moderna.

Besoin d'un test dans un délai restreint ?

Aux voyageurs devant présenter un résultat de test de dépistage dans un délai restreint, Atout France suggère de se rendre à l’une des adresses figurant dans la section Quitter le Canada du site du Gouvernement du Québec ou dans tout autre laboratoire privé offrant un service de dépistage avec garantie des délais de résultats. 

Et puisque certaines compagnies aériennes ont conclu des partenariats pour faciliter l’accès aux tests, l’Agence de développement touristique de la France suggère de se renseigner auprès de son transporteur. Elle ajoute que les services de dépistage sont offerts par des compagnies privées, qui en déterminent elles-mêmes les coûts. 

« Les tests sont donc à la charge du demandeur et il est de la responsabilité de ce dernier de prendre son rendez-vous dans le délai approprié. A l’aéroport Montréal-Trudeau, un dispositif de test avec résultat rapide a été mis en place pour pouvoir l’effectuer et récupérer les résultats avant l’embarquement », mentionne Atout France.

Autres mesures du décret

Les personnes de douze ans ou plus souhaitant se déplacer à destination de la France en provenance d’un État membre de l’UE* et qui ne disposent PAS d’un justificatif de son statut vaccinal ou d’un certificat de rétablissement doivent, en vertu du décret, être munies du résultat d’un test ou examen de dépistage réalisé moins de 24 heures avant le déplacement.

Le décret prévoit aussi des mesures accrues concernant spécifiquement les voyageurs provenant de pays touchés par « la découverte d’un variant susceptible de présenter un risque de transmissibilité accrue ou d’échappement immunitaire ». Dans le cas présent, elles concernent plus précisément l’Afrique du Sud, le Botswana, Eswatini, l’île Maurice, le Lesotho, le Malawi, le Mozambique, la Namibie, la Zambie et le Zimbabwe.

*Aux États membres de l’UE s’ajoutent Andorre, l’Islande, le Liechtenstein, Monaco, la Norvège, Saint-Marin, le Saint-Siège et la Suisse.


LIRE PLUS : 

Les É-U exigeront que tous les passagers aériens étrangers subissent un test COVID un jour avant leur départ 

• Préoccupés par la «faisabilité» des nouvelles mesures à la frontière, les aéroports souhaitent des tests hors site 

• Variant Omicron : l'ASTA proteste contre les restrictions de voyage 

• Le projet de loi C-2 doit être amendé, puis adopté rapidement: des milliers d’emplois sont en jeu! 

• Mesures additionnelles contre le variant Omicron: il faudra les ajuster en fonction de la science, plaide le CNLA 

• Variant Omicron : plus de détails sur les mesures additionnelles 

 Tous les voyageurs aériens (sauf ceux provenant des É.-U.) devront subir des tests à l’aéroport canadien d’arrivée 

 Premier cas lié au variant Omicron confirmé au Québec : le gouvernement appelle les voyageurs à la prudence 

 Variant Omicron : le Canada surveille la situation et modifiera encore les mesures frontières au besoin 

 Nouveau variant Omicron: le Canada annonce 5 mesures pour sécuriser ses frontières 

 Variant Omicron : « Les restrictions de voyage ne sont pas une solution à long terme pour contrôler les variants » 

 


Tenez-vous à jour de toute l’actualité du voyage : abonnez-vous à PAX !



Indicateur