Du couscous au sauna... : 29 inscriptions au patrimoine immatériel de l’humanité


Du couscous au sauna... : 29 inscriptions au patrimoine immatériel de l’humanité
Source : UNESCO

Réunis en Jamaïque, les membres du comité de l’UNESCO responsable de la Liste du patrimoine culturel immatériel de l'humanité viennent d'ajouter 29 éléments à celle-ci.

LIRE PLUS – UNESCO : 25 sites rejoignent le Réseau mondial des réserves de biosphère 

Cette liste, rappelons-le, a pour but de donner de la visibilité aux traditions et connaissances collectives.

Parmi les nouveaux éléments ajoutés à la Liste représentative du Patrimoine culturel immatériel de l’humanité, mentionnons… le couscous !

Plus précisément, le comité a inscrit « Les savoirs, savoir-faire et pratiques liés à la production et à la consommation du couscous en Algérie, en Mauritanie, au Maroc et en Tunisie.

Quelques autres exemples :

La Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l'humanité comprend désormais 492 éléments.




Le Comité Martiniquais du Tourisme applaudit « un premier pas réussi »


Source : Comité martiniquais du tourisme.


Réagissant à l’inscription de la yole traditionnelle de Martinique au Patrimoine mondial culturel immatériel de l’UNESCO, le Comité Martiniquais du Tourisme (CMT) s’en est bien sûr réjoui.

« La Yole traditionnelle de Martinique est beaucoup plus qu’une simple embarcation. C’est tout un symbole qui représente le peuple martiniquais, uni par ses traditions et sa culture pour braver les éléments ! Que l’UNESCO reconnaisse ce jour notre patrimoine et notre histoire est un véritable honneur ! » a déclaré Karine Mousseau, Présidente du CMT.

2 autres candidatures à l’UNESCO

Néanmoins, l’inscription de la yole ne met pas un terme aux ambitions de la Martinique.

« C’est un premier pas réussi pour la Martinique dans sa capacité à mettre en valeur ses multiples ressources et à porter des projets à une dimension internationale », a déclaré le CMT.

La Martinique envisage ainsi de mener à bien deux autres de ses candidatures à l’UNESCO. La première veut que la Martinique soit inscrite au registre des Réserves de biosphère. La seconde vise le titre de Patrimoine mondial naturel pour les volcans et forêts de la montagne Pelée et des Pitons du nord de la Martinique.


Indicateur