Des médecins demandent l'élimination des pratiques de dépistage désuètes à la frontière canadienne

  • Autre
  •   10-02-2022  10:38
  •   Pax Global Media

Des médecins demandent l'élimination des pratiques de dépistage désuètes à la frontière canadienne
[Capture d'écran]
Pax Global Media

Un groupe de médecins canadiens, de concert avec la Table ronde canadienne du voyage et du tourisme, réitèrent la position du milieu médical au pays et demandent au gouvernement fédéral d'« éliminer les restrictions inutiles et non fondées sur des données scientifiques qui s'appliquent aux voyages à l'étranger ».

À cet égard, on évoque spécifiquement les tests PCR au départ et à l'arrivée pour les voyageurs entièrement vaccinés.

Le groupe de médecin et la Table ronde se sont exprimés aujourd’hui (10 février) dans le cadre d’une conférence de presse aux arrivées internationales de l’aéroport Toronto Pearson.

LIRE PLUS – L’ACITA dépose une pétition demandant le retrait du test PCR avant de rentrer au Canada 

Des restrictions désuètes et incohérentes

Les restrictions du Canada relatives à la COVID-19 sont désuètes et incohérentes par rapport à d'autres pays, y compris le Royaume-Uni, la Suisse et le Danemark, qui ont supprimé toutes les exigences en matière de tests à leurs frontières respectives pour les voyageurs entièrement vaccinés.

Selon le groupe de médecin et la Table ronde, cela démontre le début d'une nouvelle phase de la gestion de la pandémie, d’autant plus que la grande majorité des voyageurs canadiens sont entièrement vaccinés, tout comme les travailleurs de l'industrie du tourisme et du voyage.

« Il n'y a aucune raison scientifique de cibler les voyages »

« Le dépistage de la COVID-19 à la frontière n'a aucun sens; il n'y a aucune raison scientifique de cibler les voyages, une activité qui n'est pas plus risquée que les autres », explique le Dr Zain Chagla, médecin spécialiste des maladies infectieuses et professeur agrégé à l'Université McMaster.

Il fait valoir que lorsqu'elles ont été mises en place pour la première fois, les règles relatives aux voyages du Canada ont été conçues pour empêcher la COVID-19 d'entrer au pays.

« Or, le virus est présent au pays et la propagation dans la collectivité est responsable d'environ 99 % de toutes les infections. Les règles qui encadrent les voyages sont donc désuètes », souligne-t-il.

Des situations souvent plus risquées au Canada que lors de voyages...

« Les personnes vaccinées sont souvent exposées à des situations plus risquées au Canada que les voyages internationaux sans devoir passer un test de dépistage. Les obstacles aux voyages que le gouvernement fédéral a mis en place pour ralentir l'arrivée de la COVID-19 sont incohérents et devraient être éliminés », lance quant à lui le Dr Dominik Mertz, directeur de la Division des maladies infectieuses à l'Université McMaster.

Il rappelle que les tests PCR donnent souvent des résultats positifs pendant des semaines, voire des mois, après un diagnostic de COVID-19. Selon lui, cette réalité présente un défi pour les personnes infectées pendant la vague d'Omicron alors qu'elles n'ont pas eu accès au dépistage par tests PCR dans leur communauté.

« Il se peut que ces Canadiens soient confrontés à un premier test positif à l'étranger avant le départ et qu'ils soient donc incapables de revenir, bien qu'ils ne soient plus contagieux et parmi les personnes les mieux protégées, dénonce-t-il. Cette politique abandonne des Canadiens inutilement à l'étranger, avec des retards de voyage et des pénalités financières, dans des lieux de quarantaine potentiellement dangereux. »


Les Drs Zain Chagla et Dominik Mertz. [Captures d’écran]


Vite un échéancier de réouverture !

Pour sa part, la Table ronde fait remarquer que, depuis le début de la pandémie, le secteur du voyage et du tourisme a fait d'importants investissements pour assurer la santé et la sécurité des voyageurs. Elle demande donc au gouvernement fédéral de fournir un échéancier de réouverture rapide pour le secteur, comme l'ont reçu tous les autres secteurs d'activité.

« La pandémie, le statut de vaccination et les données scientifiques disponibles ont évolué, et cela devrait être également le cas pour les mesures dans le but d'assurer la sécurité des Canadiens tout en permettant la reprise du secteur du voyage et du tourisme », conclut la Table ronde.

 

LIRE PLUS – Les tests PCR destinés aux aéroports doivent être remis aux collectivités, disent AC, WestJet et YYZ 

LIRE PLUS – L’ACTA demande à son tour que les tests d’arrivée soient plutôt remis aux communautés 

LIRE PLUS – L’OMS recommande (toujours) la levée des interdictions générales de voyager 

LIRE PLUS – L’OMT joint sa voix à celle de l’OMS: «Les restrictions générales sur les voyages sont inefficaces» 





Tenez-vous à jour de toute l’actualité du voyage : abonnez-vous à PAX !




Indicateur