COVID-19 : Québec rappelle les mesures à prendre au retour d'un voyage à l'étranger


COVID-19 : Québec rappelle les mesures à prendre au retour d'un voyage à l'étranger

Dans le contexte de la relâche scolaire qui s'achève et en raison de la progression du COVID-19 dans le monde, les autorités de santé publique du Québec ont tenu à rappeler les mesures à prendre pour les personnes qui sont de retour de voyage à l'extérieur du Canada.

LIRE PLUS : Quoi dire à vos clients inquiets par le COVID-19 ?

Lors d'un retour d'un séjour à l'étranger, il est important que les voyageurs soient attentifs à leur état de santé. Il est demandé de surveiller les symptômes compatibles avec le COVID-19 : la fièvre, la toux et les difficultés à respirer, pour une période de 14 jours à partir de la date du retour au Canada. Advenant l'apparition de ces symptômes, la première action à poser est de contacter Info-Santé 811. Une infirmière évaluera la situation, transmettra les consignes appropriées et indiquera les précautions à prendre si une consultation médicale est requise.

Des mesures sont prises aux aéroports internationaux afin d'identifier tout voyageur de retour au Canada qui pourrait être atteint de COVID-19 et de sensibiliser les voyageurs à ce qu'ils doivent faire si des symptômes apparaissent.

Actuellement, seuls les voyageurs en provenance de la province de Hubei en Chine et de l'Iran sont invités à s'isoler volontairement dès le retour. 

Pour les destinations comme la Chine continentale, la Corée du Sud, Hong Kong, l'Italie, le Japon et Singapour, la consigne à l'heure actuelle est de surveiller les symptômes pendant 14 jours et d'éviter les endroits où il est impossible de se séparer facilement des autres s'il y a apparition de ces symptômes.

LIRE PLUS - Dominic Wilky sur le COVID-19 : « "Keep calm", nous sommes des professionnels »

Dans certaines situations, les directions de santé publique régionales pourraient être appelées à émettre une recommandation d'isolement volontaire à la suite de l'analyse de facteurs concomitants susceptibles de comporter un possible risque à la santé. Par ailleurs, la circulation du virus dans plusieurs pays pourrait éventuellement faire évoluer ces recommandations vers une application à d'autres territoires.

Pour les voyages à venir, le risque pour les voyageurs canadiens à l'étranger varie selon la destination. L'Agence de la santé publique du Canada a catégorisé le risque des voyages à l'étranger selon quatre niveaux. Elle recommande aux citoyens d'éviter tout voyage non essentiel dans les pays ou zones à risque élevé (niveau 3) et d'éviter tout voyage dans ceux présentant un niveau de risque extrême (niveau 4). 

Conseils de base

Il est toujours recommandé de mettre en pratique, dans un souci de prévention contre la plupart des infections, les consignes suivantes :

  • Se laver les mains souvent à l'eau tiède courante et au savon pendant au moins 20 secondes.
  • Utiliser un désinfectant à base d'alcool si l'accès à de l'eau et à du savon est impossible.
  • Se couvrir la bouche et le nez avec l'intérieur du coude ou un mouchoir lorsque l'on tousse ou éternue.
  • Jeter immédiatement les mouchoirs utilisés à la poubelle et se laver les mains par la suite.
  • Éviter de rendre visite aux personnes dans les hôpitaux ou les centres d'hébergement de soins de longue durée dans les 14 jours suivant le retour d'un pays étranger ou si l'on est malade.
  • Éviter le contact direct pour les salutations, comme les poignées de main, et privilégier l'usage de pratiques alternatives.
Indicateur