Mercredi,  8 février 2023  13:05

Comment le voyage se réinventera-t-il en 2023? Booking.com fait 7 prédictions


Comment le voyage se réinventera-t-il en 2023? Booking.com fait 7 prédictions
[Booking.com]

Selon Booking.com, malgré le contexte actuel incertain, l’optimisme est bien présent chez les voyageurs pour 2023 – bien plus qu’il l’était en 2022 !

Auparavant, l’humeur était à « l’incertitude teintée d’espoir »… Aujourd’hui, c’est plutôt « une capacité d’adaptation pleine d’audace » qui anime les voyageurs, affirme la plateforme de voyage en ligne.

Booking base cette affirmation sur une étude approfondie menée auprès de plus de 24 000 voyageurs dans 32 pays et territoires – dont le Canada. Cette enquête démontre notamment que 64 % des Canadiens estiment qu’il vaudra toujours la peine de partir en voyage.

« Alors que l’actualité est marquée par les conflits, l'inflation croissante et les préoccupations urgentes liées au changement climatique, chacun fait de son mieux pour concilier ce qui compte le plus pour soi avec les exigences de la vie quotidienne », avance Booking.

Bref, si 2022 rimait avec « retour du voyage », 2023 sera quant à elle synonyme de « réinvention », prédit la plateforme de voyage en se basant sur sa grande étude annuelle.

Les résultats de l’enquête permettent aussi à Booking de révéler sept prédictions de voyage émergentes pour 2023 qui « reflètent le désir d'adaptation à ce monde en constante mutation pour continuer à voyager ».

Ci-dessous, nous les reproduisons.


LIRE PLUS – Faire sa valise de façon responsable, selon Booking.com 


Les prédictions de voyage pour 2023

●  1. L’essor des voyages “hors réseaux”

Cabanes camouflées, cuisine autour d’un feu de camp et boussoles : vivre « hors réseau » ne sera jamais autant à la mode qu’en 2023, où les voyages seront marqués par une volonté de s’éloigner - du moins pour un temps - des commodités de la vie moderne. Près du tiers (29 %) des voyageurs canadiens souhaitent que leurs expériences de voyage leur procurent une sensation de retour aux sources et recherchent des vacances « hors réseau » pour échapper à la réalité (52 %), se déconnecter et tenter de vivre avec le strict nécessaire (29 %).

Si, en 2023, les séjours proposant une expérience à la Robinson Crusoé ou des cours de survie vont vraisemblablement se multiplier, voyager « hors réseau » ne rimera pas forcément avec conditions spartiates. En effet, s’il est communément admis que ce type de séjour nécessite de dire adieu aux petits luxes (63 %), 44 % des voyageurs envisagent les séjours « hors réseau » uniquement si ces derniers peuvent s’effectuer dans des conditions confortables.

Mais la déconnexion est-elle réellement le maître mot de ces séjours en 2023 ? Plus de la moitié des voyageurs canadiens (53 %) auront en effet une exigence non négociable : avoir accès à un réseau mobile et à une connexion Internet sur place.


●  2. Voyageurs virtuels

Si l’on observe depuis plusieurs mois l’essor du métavers, c’est en 2023 que les excursions au sein d’univers virtuels deviendront une composante à part entière du voyage. En effet, 31 % des voyageurs canadiens déclarent qu’ils chercheront l’inspiration pour leurs prochaines vacances en se tournant vers la réalité virtuelle.

Cette dernière constituera bien plus qu’une option « essayez avant d’acheter » : près d’un tiers (23 %) des voyageurs désirent goûter à la réalité virtuelle ou augmentée pendant plusieurs jours. Le métavers ouvrira les portes à un nombre infini d’aventures rendues possibles par la réalité virtuelle, qui reproduiront et repenseront les destinations classiques.

Au-delà de 2023, la réponse haptique (c’est-à-dire l'utilisation du toucher pour communiquer avec les utilisateurs) fera du voyage virtuel une expérience réellement immersive, en procurant des sensations crédibles telles que le contact avec du sable fin ou le ressenti de la chaleur du soleil.

Les voyageurs deviendront ainsi plus audacieux en ce qui concerne leurs destinations de voyage dans la vraie vie après avoir pu les visiter en premier lieu dans le métavers. En effet, 31 % des voyageurs estiment qu’ils seront davantage susceptibles de visiter des destinations qu’ils n’auraient pas envisagées auparavant grâce à une première visite virtuelle.

Le métavers ne fera cependant pas concurrence au voyage traditionnel : près de 3 Canadiens sur 4 (74 %) pensent qu’une expérience virtuelle ne remplace pas l’expérience de voyage dans la vraie vie.


●  3. Le voyage pour repousser ses limites

De l’expérience de nouvelles cultures au besoin de renouveau, 2023 sera marqué par une soif de découvertes ! Le tiers des voyageurs canadiens (34 %) souhaitent vivre un véritable choc culturel en 2023, que ce soit en se rendant dans une région du monde dans laquelle la langue ou la culture est complètement différente (40 %) ou en explorant des villes moins connues, abritant des trésors secrets encore méconnus du grand public (25 %).

Près de trois quarts (59 %) des voyageurs déclarent avoir hâte de sortir de leur zone de confort et de repousser leurs propres limites lors de leurs prochaines vacances. Il y a donc fort à parier que les aventures inédites vont se multiplier, puisque plus d’un tiers (39 %) des voyageurs sont par exemple à la recherche des spécialités culinaires les plus exotiques du monde, comme le piment le plus piquant.

Quelque 19 % des voyageurs canadiens rêveraient même d’acheter un aller simple puis de se laisser porter là où le vent les mènera !


●  4. À la recherche du temps perdu

Plonger au cœur d’expériences de voyage qui rappellent une époque où la vie était plus simple et le désir d’entreprendre des escapades nostalgiques (84 %) arrivent en tête des tendances de 2023.

On note un désir croissant de toutes les générations, y compris Y et Z, de profiter des voyages pour retrouver l’époque pré-digitale : 19 % des voyageurs sont en quête d’expériences évoquant des souvenirs émotionnels, tels que les visites d’attractions et de lieux d’intérêt célèbres vus dans certains vieux films cultes, ou le fait d’opter pour le bus comme mode de transport principal pour retrouver l’esprit des voyages scolaires.

Les voyages multigénérationnels en famille arrivent en effet en tête des tendances pour 2023. Maintenant parents de jeunes enfants, les membres de la génération Y souhaitent revivre en famille une époque qui leur est chère (54%).


●  5. Le bien-être, élément toujours plus central du voyage

En 2023, le secteur du voyage prendra plus que jamais en considération le bien-être de l'esprit, du corps et de l'âme. Les escapades qui font la part belle à la méditation et à la pleine conscience connaissent un succès croissant chez les Canadiens, qui veulent voyager pour se recentrer sur leur corps et leur esprit (33 %).

Dans le même temps, 1 voyageur sur 4 (24 %) souhaite trouver la paix intérieure dans le cadre de retraites silencieuses. Une proportion quasi égale (27 %) désire privilégier les séjours visant à cultiver la santé mentale ou à les aider à traverser certains caps importants de la vie, tels que la ménopause ou la grossesse.


●  6. S’échapper de la routine : un retour attendu des voyages d’entreprises

Si certains salariés ont pris l’habitude de travailler d’un peu partout dans le monde grâce à l’essor du télétravail, voire d’opter pour le phénomène des « tracances », une importante majorité d’entre eux (71 %) comptent séparer vacances et travail en 2023. En revanche, alors que 48 % ne désirent pas travailler lorsqu’ils sont loin de chez eux, ces derniers apprécieraient un voyage d’entreprise.

Ainsi, il semblerait que les voyages d’affaires fassent leur grand retour en 2023, mais sous une forme différente de celle pré-COVID, avec notamment une volonté plus importante de profiter de ces occasions pour bâtir un réel esprit d’équipe. Pour ce faire, 35 % des salariés canadiens espèrent ainsi que leur employeur planifiera un voyage d’équipe.

Un peu moins de la moitié (46 %) aimerait par ailleurs voir leur employeur investir l’argent économisé grâce au travail à distance ou hybride dans des voyages ou dans des séminaires d’entreprise.

Une optique ludique autour de ces séminaires semble plébiscitée par les salariés, qui pourraient alors vivre une expérience de survie en pleine campagne ou bien se mettre dans la peau de détectives le temps de quelques heures.

Les entreprises ont tout à gagner à organiser des séminaires d’entreprise ludiques, visant à renforcer l’esprit d’équipe. En effet, plus de la moitié (52 %) des salariés canadiens estiment que le fait d’explorer des lieux nouveaux en équipe les inciterait à être plus productifs au travail.


●  7. Économiser pour pouvoir se faire plaisir

Malgré une conjoncture économique incertaine, les voyageurs continueront à privilégier les vacances en 2023 tout en cherchant à tirer le meilleur parti possible de leur budget.

En effet, la moitié des Canadiens interrogés (45 %) affirment que s’offrir des vacances demeure l’un des meilleurs investissements qui soient. Mais rester conscient de son budget est primordial : 7 Canadiens sur 10 (65 %) continuent de favoriser les escapades à d’autres dépenses tout en recherchant le meilleur rapport qualité-prix.

Les Canadiens organiseront également plus scrupuleusement que jamais leur itinéraire en fonction de leurs finances. Ainsi, 63 % d’entre eux veilleront à tirer parti des promotions et de différentes astuces, tandis que 61% auront recours aux programmes de fidélité. Ils chercheront à économiser en envisageant de partir vers certaines destinations pendant la basse saison ou en choisissant des itinéraires plus longs (52%) ; ils seront encore plus nombreux à réserver leur séjour plus longtemps à l’avance en espérant bénéficier d’un tarif plus avantageux (57%).

A contrario, de nombreux voyageurs sont disposés à dépenser plus, voire à ne plus regarder à leurs dépenses lorsqu’il s’agit des aspects de leur voyage qui comptent le plus pour eux. Quelque 42 % des voyageurs interrogés admettent qu'ils ont l'intention de se faire davantage plaisir pendant leurs vacances pour compenser le manque de voyages au cours des 2 dernières années, tandis que 32 % d’entre eux prévoient de ne pas se priver pour profiter pleinement de leurs voyages.


Méthodologie

L’enquête « Prédictions de voyage pour 2023 » a été commandée par Booking.com et menée auprès d’un échantillon d’adultes prévoyant de voyager pour les affaires ou les loisirs au cours des 12 à 24 prochains mois.

Au total, 24 179 personnes issues de 32 pays et territoires ont été interrogées (dont 1 014 en Argentine, 1 006 en Australie, 505 en Autriche, 504 en Belgique, 1 009 au Brésil, 503 au Canada, 1 009 en Chine, 1 010 en Colombie, 505 en Croatie, 505 au Danemark, 1 010 en France, 1 001 en Allemagne, 500 à Hong Kong, 1 005 en Inde, 504 en Irlande, 504 en Israël, 1 008 en Italie, 1 003 au Japon, 504 au Mexique, 502 aux Pays-Bas, 1 007 en Nouvelle-Zélande, 1 009 au Portugal, 507 à Singapour, 1 008 en Corée du Sud, 1 001 en Espagne, 505 en Suède, 508 en Suisse, 500 à Taïwan, 504 en Thaïlande, 1 006 au Royaume-Uni, 1 009 aux États-Unis et 504 au Vietnam).

Les personnes interrogées ont répondu à un sondage en ligne au mois d’août 2022.

 




Pour toute l’actualité du voyage : abonnez-vous à PAX. Suivez-nous sur FacebookLinkedIn et Twitter.



Indicateur