Samedi,  18 septembre 2021  9:14

Beaucoup de pros feront faillite si les aides fédérales sont arrêtées, prévient l’ACTA

  • Autre
  •   07-07-2021  0:01
  •   Pax Global Media

Beaucoup de pros feront faillite si les aides fédérales sont arrêtées, prévient l’ACTA
Wendy Paradis, présidente de l’ACTA.
Pax Global Media

L’ACTA a averti le gouvernement du Canada que de nombreuses agences de voyages et de nombreux agents de voyages indépendants risquent de faire faillite maintenant que les aides fédérales sont « drastiquement réduites ».

LIRE PLUS – Alors que les programmes d’aide commencent à diminuer, la CEPT supplie Ottawa : «protégez-nous!» 

Comme le prévoit le budget, la SSUC et la SUCL seront réduites à 60 % pour la période du 4 au 31 juillet. Du 1er au 28 août, les deux subventions seront réduites à 40 % avant d’être réduites à 20 % à partir du 29 août. Les programmes se termineront le 25 septembre. La PCRE sera aussi réduite de manière significative.

L’ACTA a exercé de nombreuses pressions pour que le secteur du voyage continue à bénéficier d’un soutien financier, puisque les frontières sont toujours fermées, que les avis aux voyageurs toujours en vigueur et qu’aucun plan clair pour la réouverture n’a été présenté. Mais le gouvernement n’a pas accepté.

« Nous sommes extrêmement déçus que le gouvernement n’ait pas entendu notre plaidoyer pour que le secteur du voyage, qui fait partie des industries les plus durement touchées, bénéficie d’un soutien prolongé jusqu’à la fin de l’année. Nous poursuivrons nos efforts pour faire pression en ce sens, car nous savons que beaucoup ne survivront pas sans ces aides », déclare Wendy Paradis, présidente de l’ACTA.

LIRE PLUS – L’ACTA déçue qu’Ottawa continue de recommander d’éviter les voyages 

Appel à l’action

« Nous avons besoin de votre soutien », lance la présidente de l’ACTA.

Elle fait valoir que, parallèlement au travail de plaidoyer de l’ACTA, les agents de voyages doivent faire tout ce qui est en leur pouvoir pour attirer l’attention du gouvernement – « comme partager leurs histoires dans les journaux locaux et sur les médias sociaux ».

« Ces 15 derniers mois, l’ACTA vous a demandé d’écrire à votre député local et de lui raconter votre histoire. Il est maintenant temps d’appeler et de demander, si possible, une réunion en personne. Expliquez-leur l’importance de prolonger la SSUC, la SUCL et la PCRE dans leur intégralité », conclut Wendy Paradis.



Tenez-vous à jour de toute l’actualité du voyage : abonnez-vous à PAX !



Indicateur