Mercredi,  19 janvier 2022  6:01

Avec la nouvelle vague de COVID-19, les restrictions sur les voyages sont maintenues

  • Autre
  •   26-11-2021  9:10
  •   Pax Global Media

Avec la nouvelle vague de COVID-19, les restrictions sur les voyages sont maintenues
[OMT]
Pax Global Media

Une destination sur cinq garde ses frontières complètement fermées alors qu’une nouvelle recrudescence de cas de COVID-19 freine la reprise du tourisme international. 

Les analyses les plus récentes montrent qu’il y a encore 98 % des destinations qui ont en place, sous une forme ou sous une autre, des restrictions sur les voyages.  

LIRE PLUS – L'OMT s'associe à Instagram pour fouetter la relance du tourisme 

D’après le rapport établi par l’OMT concernant les restrictions sur les voyages, 46 destinations (21 % de toutes les destinations dans le monde) ont actuellement leurs frontières complètement fermées aux touristes.  

Parmi elles, 26 destinations ont maintenu leurs frontières complètement fermées depuis au moins la fin avril 2020. On dénombre 55 autres destinations (25 % de toutes les destinations dans le monde) qui ont leurs frontières partiellement fermées au tourisme international et 112 destinations (52 % du total des destinations) qui exigent aux touristes internationaux de présenter à l’arrivée le résultat d’un test PCR ou antigénique. 

Les destinations s’ouvrent aux touristes internationaux vaccinés 

L’analyse montre aussi comment les destinations s’ouvrent aux touristes internationaux vaccinés : 85 destinations (39 % de toutes les destinations dans le monde) ont assoupli les restrictions pour les touristes internationaux entièrement vaccinés tandis que 20 destinations (9 % de toutes les destinations dans le monde) ont rendu obligatoire la vaccination complète contre la COVID-19 pour s’y rendre à des fins touristiques.  

En revanche, quatre destinations seulement ont, à ce jour, levé complétement toutes les restrictions liées à la COVID-19, soit la Colombie, le Costa Rica, le Mexique et la République dominicaine. 

Restrictions de plus en plus basées sur des données factuelles 

« Il est essentiel d’assouplir ou de lever de manière sûre les restrictions sur les voyages pour faire redémarrer le tourisme et retrouver les bienfaits économiques et sociaux apportés par ce secteur », commente Zurab Pololikashvili, secrétaire général de l’OMT. 

Il ajoute : 

« On observe parmi les destinations une tendance à baser leurs restrictions sur des données factuelles, reflétant l’évolution de la pandémie. Cela va aussi aider à faire revenir la confiance pour voyager tout en protégeant à la fois les touristes et les travailleurs du secteur. » 

Persistance de disparités régionales 

Comme les éditions précédentes du rapport, ce tout dernier rapport de l’OMT consacré aux restrictions sur les voyages montre la persistance de disparités régionales en matière de restrictions sur les voyages.  

L’Asie-Pacifique reste la région ayant le plus de restrictions en place, 65 % de toutes les destinations étant complètement fermées. Par comparaison, l’Europe est la région du monde la plus ouverte aux touristes internationaux (7 % de frontières complètement fermées), suivie de l’Afrique (9 %), des Amériques (10 %) et du Moyen-Orient (15 %). 

Les défis actuels posés par la pandémie font voir combien il est important que les autorités nationales veillent à ce que les procédures et les conditions d’immigration soient communiquées en temps utile et de manière fiable et cohérente sur l’ensemble des plateformes et tous les systèmes d’information, pour préserver la confiance et faciliter encore davantage la mobilité internationale. 

 



Tenez-vous à jour de toute l’actualité du voyage : abonnez-vous à PAX ! 


 


Indicateur