Mardi,  28 septembre 2021  23:23

Après une pause d’un an, l’UNESCO s’apprête à regarnir sa liste du patrimoine mondial

  • Autre
  •   16-07-2021  9:23
  •   Pax Global Media

Après une pause d’un an, l’UNESCO s’apprête à regarnir sa liste du patrimoine mondial
[Photo : San Fang Qi Xiang ©Fang Li]
Pax Global Media

En 2020, en raison de la pandémie de COVID-19, le Comité du patrimoine mondial ne s’était pas réuni pour inscrire de nouveaux sites à la prestigieuse liste du patrimoine mondial de l’UNESCO

Dans quelques jours, le Comité mettra cependant les bouchées doubles, en analysant les propositions de 2020 et celles de 2021.

LIRE PLUS – Du couscous au sauna... : 29 inscriptions au patrimoine immatériel de l’humanité 

La 44e session élargie du Comité du patrimoine mondial aura lieu en ligne du 16 au 31 juillet. Elle sera présidée depuis Fuzhou (Chine) par Tian Xuejun, vice-ministre chinois de l’Éducation et président de la Commission nationale chinoise pour l’UNESCO.

Le Comité du patrimoine mondial commencera, à partir du 16 juillet, par examiner l’état de conservation de 255 sites déjà inscrits sur la liste du patrimoine mondial (dont 53 sites figurent également sur la liste du patrimoine mondial en péril).

À partir du 24 juillet, le Comité du patrimoine mondial commencera à inscrire les sites proposés sur la liste du patrimoine mondial, en débutant par les propositions d'inscription qui n'ont pas pu être examinées l’année dernière. Cette 44e session combinera donc les travaux en cours et les questions laissées en suspens depuis 2020.

À ce jour, le Comité du patrimoine mondial a inscrit 1121 sites dans 167 pays sur la liste du patrimoine mondial. Composé de représentants issus de 21 États parties ayant ratifié la Convention du patrimoine mondial, le Comité est chargé de la mise en œuvre de la Convention.


Nominations 2020

Sites naturels :

  • Géorgie, Forêts pluviales et zones humides de Colchide
  • Japon, Île Amami-Oshima, île Tokunoshima, partie nord de l’île d’Okinawa et île d’Iriomote
  • République de Corée, Getbol, étendue cotidale coréenne
  • Slovénie, Karst classique
  • Thaïlande, Complexe des forêts de Kaeng Krachan

Sites mixtes :

  • Éthiopie, Holqa Sof Umar : Patrimoine naturel et culturel (Sof Umar : Grottes du mystère)

Sites culturels :

  • Allemagne, La Mathildenhöhe à Darmstadt
  • Allemagne / Autriche / Belgique / France / Italie / Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord / Tchèquie, Les grandes villes d’eaux d’Europe
  • Allemagne / Autriche / Hongrie / Slovaquie, Les frontières de l’Empire romain – le limes du Danube (segment occidental)
  • Arabie Saoudite, Arts rupestres culturels de Ḥimā Najrān
  • Belgique / Pays-Bas, Colonies de bienfaisance
  • Brésil, Sítio Roberto Burle Marx
  • Chine, Quanzhou : emporium mondial de la Chine des Song et des Yuan
  • Espagne, Paseo del Prado et Buen Retiro, un paysage des arts et des sciences
  • France, Le phare de Cordouan
  • Grèce, Forteresse de Spinalonga
  • Inde, Les glorieux temples et portes kakatiya - le temple Rudreshwara (Ramappa), Palampet, District de Jayashankar Bhupalpally, État du Telangana
  • Iran (République islamique d’), Chemin de fer transiranien
  • Italie, « Padoue Urbs picta », Chapelle des Scrovegni de Giotto et les cycles de fresques du XIVe siècle à Padoue
  • Mongolie, Monuments des pierres à cerfs et sites associés, le cœur de la culture de l’âge du bronze
  • Pays-Bas, Lignes d’eau de défense hollandaises [extension de « Ligne de défense d'Amsterdam », inscrit en 1996]
  • Pérou, Observatoire solaire et centre cérémoniel de Chanquillo
  • République dominicaine, Site historique et archéologique de La Isabela
  • Roumanie, Paysage minier de Roșia Montană
  • Turquie, Tell d’Arslantepe
  • Uruguay, L’œuvre de l’ingénieur Eladio Dieste : église d’Atlántida

LIRE PLUS – UNESCO : 25 sites rejoignent le Réseau mondial des réserves de biosphère


Nominations 2021

Sites naturels :

  • Bosnie-Herzégovine / France / Italie / Monténégro / Macédoine du Nord / Pologne / Serbie / Slovaquie / Suisse / Tchéquie, Forêts primaires et anciennes de hêtres des Carpates et d’autres régions d’Europe [extension de « Forêts primaires et anciennes de hêtres des Carpates et d’autres régions d’Europe » inscrit en 2007, extensions en 2011 et 2017, critère (ix)]
  • Gabon, Parc national de l’Ivindo

Sites culturels :

  • Allemagne, Sites SchUM de Spire, Worms et Mayence
  • Allemagne / Pays-Bas, Frontières de l’Empire romain – le limes de Germanie inférieure
  • Chili, Peuplement et momification artificielle de la culture chinchorro dans la région d'Arica et de Parinacota
  • Côte d'Ivoire, Mosquées de style soudanais du Nord ivoirien
  • Espagne, Ribeira Sacra
  • Fédération de Russie, Pétroglyphes du lac Onega et de la mer Blanche
  • France, Nice, capitale du tourisme de riviera
  • Inde, Dholavira : une cité harappéenne
  • Iran (République islamique d’), Paysage culturel de Hawraman/Uramanat
  • Italie, Les portiques de Bologne
  • Japon, Sites préhistoriques Jomon dans le nord du Japon
  • Jordanie, As-Salt – lieu de tolérance et d’hospitalité urbaine
  • Lettonie, Ensemble archéologique de Grobiņa
  • Mexique, Ensemble franciscain du monastère et de la cathédrale Notre-Dame-de-l’Assomption de Tlaxcala [en tant qu’extension des « Premiers monastères du XVIe siècle sur les versants du Popocatepetl » inscrit en 1994, critères (ii)(iv)]
  • Pologne, Le chantier naval de Gdańsk – berceau de « Solidarité » et symbole de la chute du rideau de fer en Europe
  • Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord, Le paysage d’ardoise du nord-ouest du pays de Galles
  • Slovénie, Les œuvres de Jože Plečnik à Ljubljana – une conception urbaine centrée sur l’humain



Tenez-vous à jour de toute l’actualité du voyage : abonnez-vous à PAX !


Indicateur