Ambiance festive à la fête de l’indépendance du Mexique


Ambiance festive à la fête de l’indépendance du Mexique
De gauche à droite, le consul général du Mexique à Montréal, Alejandro Estivill, sa conjointe Flora Bustillos ; le directeur du Bureau du tourisme du Mexique, Manuel Montenalgo ; le représentant permanent du Mexique auprès de l’OACI, Dionisio Méndez et sa conjointe Ma. Antonieta Valdès.

L’ambiance était festive jeudi dernier au siège de l’Organisation de l’aviation civile internationale à Montréal (OACI) alors que plusieurs dizaines d’invités, dont Kathleen Weil, ministre de l'Immigration, de la Diversité et de l'Inclusion, et des membres du corps diplomatique, ont été les hôtes du consul général Alejandro Estivill à l’occasion de la fête nationale du Mexique.

Lors de son discours, le consul général a rappelé les multiples années de lutte pour que le Mexique obtienne enfin son indépendance.

«Nous continuons notre développement avec plus de 2 milliards de dollars d’investissement au Mexique dans les deux dernières années en plus de réussir l’implantation d’entreprises mexicaines au Québec», a souligné le diplomate.

Alejandro Estivill n’a pas manqué de saluer le travail de Manuel Montelongo, directeur du Bureau de tourisme du Mexique à Montréal. «Chaque année, il a contribué à attirer 350 000 touristes québécois en plus de collaborer à l’augmentation des vols commerciaux directs vers le Mexique.»

Pour le consul général qui réside à Montréal depuis seulement six mois, l’année 2016 a été très importante pour les relations entre le Mexique et le Québec. «La visite du président Enrique Peña Nieto a débuté dans la citadelle du Québec, chose qui est arrivée seulement deux fois dans l’histoire des relations entre le Canada et le Mexique.»

Le diplomate s’est montré fier du travail accompli par l’équipe qui s’occupe de la culture au sein du consulat. «La promotion de la culture de notre consulat avance et se multiplie de façon inédite», a déclaré Alejandro Estivill. Du même souffle, il a indiqué que le Mexique sera l’invité d’honneur du Salon du livre de Montréal qui aura lieu du 16 au 21 novembre. Une douzaine d’écrivains de renommée y participeront et un bon nombre de créations de littérature jeunesse figure aussi au programme.

Liens privilégiés entre le Québec et le Mexique

Plus tôt, Kathleen Weil a fait remarquer le formidable dynamisme et les relations privilégiées qui ont permis la signature de plusieurs accords, et de rappeler que le Québec est la seule province au Canada à avoir établi une délégation générale au Mexique, et ce il y a 36 ans. «Nous en sommes fiers, s’est réjouie la ministre. 2015 a été exceptionnelle avec la visite du premier ministre Philippe Couillard à l’occasion du 35e anniversaire de la création de la délégation.»

La ministre a évoqué la collaboration dans plusieurs domaines, entre autres, l’économie, la culture et la recherche et l’innovation. «Cette illustration se reflète dans les groupes de travail qui a permis de soutenir plus de 285 projets depuis 34 ans.» Des liens qui seront encore renforcés avec la visite en octobre prochain de Christine St-Pierre, ministre des Relations internationales et de la Francophonie, dans le cadre de la première réunion du comité mixité de coopération Québec-Mexique, a annoncé Kathleen Weil en mentionnant que le Mexique est le 4e partenaire commercial du Québec avec des échanges économiques l’an dernier de l’ordre de 5,3 G$.

Kathleen Weil n’a pas manqué par ailleurs de dire que son gouvernement se réjouit de la décision d’Ottawa d’éliminer l’obligation d’obtenir un visa pour les Mexicains, non sans terminer son discours par un Viva Mexico! Des paroles qui ont déclenché des applaudissements bien sentis.

C’est aussi par une ovation nourrie et un chant patriotique que la cérémonie du drapeau mexicain a été présentée par le consul général.

Indicateur