Allemagne: sur les traces d’Hollywood


Allemagne: sur les traces d’Hollywood

À seulement 45 minutes en voiture au nord-est de Francfort, blottie au milieu de boisés luxuriants et des pentes ensoleillées des vignobles de la région, se trouve l’abbaye de Kloster Eberbach, fondée en 1136 de notre ère. Environ 850 ans plus tard, Sean Connery, dans son rôle du moine franciscain Guillaume de Baskerville, déambula dans ses pièces historiques. Dans cette version du roman Au nom de la Rose d’Umberto Eco, ce film de 1985, du directeur Jean-Jacques Annaud, présente ce lieu comme étant un monastère bénédictin italien du nord, et où la tâche du moine est de résoudre les mystères entourant un suicide, des meurtres et des morts suspectes qui se sont récemment produits.

Monastère cistercien à ses débuts, le Kloster Eberbach se veut un complexe ordonné d’édifices de stuc blanc, dotés de détails architecturaux romans et gothiques, entouré d’autres édifices à l’architecture vernaculaire de brique rouge de la région. Après la sécularisation, toutefois, il abrita différentes institutions communautaires et aujourd’hui, il agit comme toile de fond pittoresque pour toutes sortes d’événements culturels et des dégustations de vin pour les visiteurs réguliers, en plus d’être un lieu très apprécié pour les mariages romantiques – les vignobles des environs fournissent des vins pour toutes les occasions. Il y a trois ans, le film Hôtel Grand Budapest, du réalisateur Wes Andersen, a transporté les cinéphiles dans un périple visuel, dans autre région de l’Allemagne : la Saxe. Le célèbre lobby de cet hôtel imaginaire – où Ralph Fiennes interpréta son rôle de concierge élégant coloré – fut créé dans les murs d’un ancien magasin de la ville de Görlitz, près de la frontière tchèque, qui est fermé depuis longtemps.

Considéré comme étant le plus beau magasin d’Allemagne, il a ouvert ses portes il y a plus de cent ans, soit peu de temps avant la Première Guerre Mondiale. Sa fermeture récente fut causée par les grandes difficultés financières de son ancien propriétaire et ce, bien malgré le fait que les ventes avaient enregistré une croissance. Les nouveaux propriétaires actuels sont en train de restaurer l’édifice afin de lui redonner toute sa splendeur d’antan et bien mettre en évidence les magnifiques détails art nouveau Jugendstil. Sa grande réouverture est prévue l’an prochain.

Pendant que, il y a trois ans, les habitants de Görlitz côtoyèrent les acteurs du film Hôtel Grand Budapest - dont Adrien Brody, Jude Law, Bill Murray et Tilda Swinton, les habitants de Bad Schandau, une autre petite ville de la Saxe située près de la frontière tchèque, ont pu apercevoir Brad Pitt, qui interpréta le Premier Lieutenant Aldo Raine dans le film de 2009 Le Commando des bâtards, de Quentin Tarantino, tourné ici. La liste des extras de cette ville fut apparemment considérable.

Ces deux villes de Görlitz et de Bad Schandau se trouvent à environ une heure de route de Dresde, qui donne sur l’Elbe et qui abrite ses propres trésors en matière d’attractions culturelles et merveilles architecturales. À environ deux heures de là, au nord, soit à Potsdam (non loin de Berlin), les passionnés de cinéma sont invités à visiter les Filmstudio Babelsberg, qui sont les plus anciens studios de tournage à grande échelle au monde. Ici, on y tourne des films depuis 1912. Les équipes de tournage des films Hôtel Grand Budapest et Le Commando des bâtards ont eu recours à ces studios, tout comme l’ont fait d’autres au cours des récentes années: Le Liseur (2008), La Voleuse de livres (2013), Les Monuments Men (2014), Hunger Games (Première partie en 2014; Deuxième partie en 2015) et Le Pont des espions (2015), du réalisateur Steven Spielberg, qui met en vedette Tom Hanks, Mark Rylance et Amy Ryan.

Durant leurs journées de repos, les acteurs ont certainement joint les rangs des visiteurs de partout dans le monde et se sont rendus à Potsdam afin de visiter le palais de Sanssouci et ses lotissements, du Roi Prusse Frédéric le Grand, un site du Patrimoine Mondial de l’UNESCO inspiré de Versailles. Ils se sont certainement aussi baladés le long des nombreux boulevards de la vieille ville baroque, qui regorgent de boutiques, restaurants et cafés, si ce n’est qu’ils se sont arrêtés pour déguster des crêpes et gâteaux au fromage dans le quartier historique hollandais Holländisches Viertel, de l’autre côté de la rue principale.

De leur côté, les jours de travail se sont notamment déroulés à Berlin, sur le pont Glienecker Brücke qui chevauche la rivière Havel et qui, depuis la réunification de l’Allemagne, relie Potsdam à Berlin. Jadis un lieu de passage contrôlé de la frontière entre les secteurs américain et soviétique, qui divisa Berlin après la Deuxième Guerre Mondiale, cet endroit est là où les célèbres échanges d’espions ont eu lieu durant la Guerre Froide – cet endroit fut alors le lieu authentique où ont été tournées certaines scènes du film Le Pont des espions, de Steven Spielberg.

D’autres lieux authentiques comme le Pont de Glienicke ont servi de toile de fond des plus véridiques et cela même s’ils n’étaient pas toujours des plus accessibles. Lorsque Joseph Fiennes interpréta le moine réformiste dans le film biographique de 2003 Luther, il a vraisemblablement fait sa randonnée d’exercice quotidienne sur la colline où se trouve le château de Wartburg. Ce château renferme des séries de marches complexes qui mènent aux pièces spartiates, où, caché des regards des autorités de cette époque-là, Martin Luther traduisit le Nouveau Testament de la Bible, du latin à l’allemand. Site du Patrimoine Mondial de l’UNESCO, cette forteresse est érigée au sommet d’une montagne de 410 mètres qui surplombe de vastes étendues environnantes de forêts thuringiennes, près de la ville d’Eisenach. L’an prochain, 2017 marquera le 500ème anniversaire de la Réforme, alors qu’Eisenach et sa forteresse tout près se joindront aux festivités rendant hommage à l’affichage des 95 thèses de Martin Luther qui ont changé le visage du christianisme à tout jamais. Sans aucun doute, on verra à nouveau Joseph Fiennes, du moins sur le grand écran.

Pour plus de détails sur ces lieux et pour obtenir des informations générales de voyage sur la Destination Allemagne, veuillez visiter le site http://www.germany.travel.

Indicateur