Alerte fraude : 100% responsable


Alerte fraude : 100% responsable
Marie-Eve Vallières

Marie-Eve est une Montréalaise pour qui le voyage n'a plus de secrets. Ayant vécu à Londres et en France, elle nourrit une soif d'aventure et de découverte depuis maintenant neuf ans. 29 pays plus tard, Marie-Eve continue de bourlinguer à travers le monde.

Avez-vous déjà entendu des personnes dire: « Pourquoi dois-je payer? Vous avez accepté la carte de crédit! J’avais un code d’approbation! Ce n’est pas ma responsabilité! » … mais oui, ça l’est. L’agent de voyage ou l’agence qui transige avec le client qui fait l’achat demeure responsable de la transaction s’il y a un problème avec la carte de crédit.

La plupart des conditions des voyagistes et des lignes aériennes le disent clairement : comme agent vendeur, vous décidez d’accepter une carte de crédit et c’est vous qui devez payer si la carte n’est pas honorée.

Le « Billing Settlement Plan » (BSP), résolution 890 qui a été modifiée le 1er mars 2018, stipule (traduction libre):

L'agent reconnaît que la réception d'un code d'approbation de la part de la compagnie de carte de crédit ne garantit pas la transaction, et que tout code d'approbation ou autre autorisation ne garantit pas (et ne sera pas interprétée comme telle) que les frais ne seront pas contestés. Dans le cas d'une transaction rejetée, une note de débit (ADM) sera émise par le membre / la compagnie aérienne.

atoq_responsibilité_emoji.png

Exemple de termes et conditions d'un voyagiste:

Advenant un refus par l'émetteur d'honorer un paiement, et ce, pour quel que motif que ce soit, l'agence de voyages sera seule tenue responsable des coûts et devra payer au voyagiste toute somme due en vertu de sa facture.

La situation est plus difficile lorsque l’information de la carte de crédit et l’utilise par téléphone, courriel ou Internet, puisque l'agent n'est pas en mesure de voir la carte. C'est ce qu'on appelle « transactions de carte non présente » (CNP). Étant donné que la carte est valide, le paiement associé à cette carte sera accepté, car la carte a les fonds nécessaires pour effectuer une transaction.

Même si cet argent est transféré immédiatement au voyagiste ou à la ligne aérienne, il n’y a aucune garantie que le vrai détenteur de la carte ne va pas éventuellement refuser cette charge et réclamer auprès de sa banque un remboursement de cette dépense non-reconnue. Ainsi, la banque émettrice de la carte de crédit ne paiera pas le voyagiste ou ligne aérienne résultant en un refus carte de crédit aussi appelé chargeback.

Dans plusieurs cas, il peut se passer plusieurs mois avant que le processus de refus d’une carte de crédit ou chargeback ne soit complété et validé, une bien mauvaise nouvelle pour l’agent de voyage impliqué. Il peut se produire de multiples transactions frauduleuses sur une même carte avant que le problème ne soit découvert, créant alors d’énormes pertes.

Vous êtes responsables, alors soyez prudents et suivez toujours les conseils et suggestions afin d'éviter les transactions frauduleuses.

Quelle est la meilleure protection contre la fraude? CONNAÎTRE VOTRE CLIENT!

footerFR.jpg

VOUS POURRIEZ AUSSI AIMER

Indicateur