Aide aux agences : l’ACTA s’est entretenue avec le ministère des Finances

  • Autre
  •   17-02-2021  14:38
  •   Pax Global Media

Aide aux agences : l’ACTA s’est entretenue avec le ministère des Finances
Wendy Paradis, présidente de l'ACTA.
Pax Global Media

L’ACTA indique avoir participé à plusieurs réunions avec le ministère des Finances, qui a maintenant repris les discussions du ministère des Transports, afin de déterminer un cadre permettant de répondre aux préoccupations des consommateurs, des agents de voyages et des compagnies aériennes en ce qui concerne l'établissement des aides au secteur aérien.

LIRE PLUS – L’ACTA se réjouit de l’exonération des frais par l’OPC, mais demande des mesures d’allégement supplémentaires 

« Nos discussions sont passées de la demande de protection des agents et des agences de voyages contre les rappels de commissions à la question de savoir COMMENT. Nous sommes très encouragés par cela et il devient évident que les négociations sont à un stade critique et que des décisions sont attendues très prochainement », déclare Wendy Paradis, présidente de l'ACTA.

Selon l’ACTA, le gouvernement est très conscient des préoccupations de l'Association concernant les 200 M$ de rappels de commissions que pourrait entraîner une aide aux transporteurs aériens qui serait conditionnelle au remboursement des consommateurs.

L’ACTA fournit au ministère des Finances les informations supplémentaires qu’il lui a demandé, a indiqué Wendy Paradis.

Votre avis à propos des prêts PCSTT

Par ailleurs, ACTA souhaite également faire des recommandations au ministère des Finances à propos du programme PCSTT, ouvert le 1er février, pour s'assurer qu’il fonctionne pour les agences de voyages et qu'il est facile d'accès.

Dans cette optique, l’Association demande donc aux agences de voyage de l’informer de leur expérience avec la demande de prêt PCSTT, pour pouvoir faire savoir au gouvernement s'il y a des obstacles ou des problèmes.

« ACTA fait fortement pression sur le gouvernement pour qu'il autorise la remise d'une partie du prêt PCSTT, à l'instar de ce qui a été proposé dans le cadre du programme CUEC », indique l’Association.

Consultations pré-budgétaires : l’ACTA demandera des prolongations

D’autre part, l’ACTA soumettra aussi ses recommandations dans le cadre des consultations pré-budgétaires du gouvernement fédéral. L’Association demandera une prolongation du soutien au secteur.

« Les agences de voyages, les conseillers en voyages et les agents indépendants sont uniques et doivent relever des défis spécifiques à leur secteur, notamment le rappel des commissions liées aux remboursements aux consommateurs, d’où la nécessité de prolonger la prestation canadienne de la relance économique (PCRE) au-delà des 26 semaines actuelles », explique Wendy Paradis.

Selon la présidente de l’ACTA, la PCRE devrait couvrir au minimum de 52 semaines, ou jusqu'à 90 jours après l'assouplissement des restrictions aux voyages et aux frontières. En outre, la prolongation devrait aussi inclure les bénéficiaires de l’assurance-emploi.

À cet égard, l’ACTA souligne que ses positions sont alignées « dans la mesure du possible » avec celles d'autres organisations, comme la Coalition des entreprises les plus touchées, l'AITC (Association de l'industrie touristique du Canada), l'AHC (Association des hôtels du Canada) et la Table ronde canadienne du voyage et du tourisme.

« L'union fait la force et, collectivement, nous recommandons des modifications à plusieurs programmes de soutien fédéraux ! » fait valoir l’ACTA.

Prochain webinaire

Le prochain webinaire de l'ACTA portera sur ses dernières initiatives de défense de l’industrie, sur les programmes provinciaux, et sur le redémarrage du secteur du voyage.

L’événement en ligne prendra place le 4 mars en français (et le 2 mars en anglais). Pour s’inscrire, cliquer ici.


Indicateur