ACTA appelle Ottawa à l’aide pour éviter « la dévastation et les faillites généralisées » !

  • Autre
  •   24-11-2020  12:39
  •   Pax Global Media

ACTA appelle Ottawa à l’aide pour éviter « la dévastation et les faillites généralisées » !
Wendy Paradis, présidente de l'ACTA, et Manon Martel, directrice régionale de l'ACTA au Québec.
Pax Global Media

Sans un soutien supplémentaire du gouvernement, l'industrie du voyage continuera à être dans une situation financière désastreuse et sera confrontée à la dévastation et à des faillites généralisées. C’est le message que l’ACTA veut faire comprendre au gouvernement du Canada avec sa nouvelle campagne.

LIRE PLUS – Retour sur le « Sommet de l'industrie du voyage » de l'ACTA  

Non aux rappels de commission !

L'ACTA prévient aussi le gouvernement du danger que présente pour l’industrie l’aide aux compagnies aériennes si celle-ci est conditionnelle, comme l’a annoncé le ministre des Transports, au remboursement des passagers dont le vol a été annulé en raison de la COVID.

Selon l’ACTA, le rappel de commissions versées il y a longtemps qui résulterait de cette mesure serait « catastrophique » pour les agences de voyages, les agents de voyage et les agents indépendants.

L’ACTA explique que ces commissions ont déjà servi à payer des dépenses comme les salaires, le loyer et d’autres dépenses fixes — et dans le cas des entrepreneurs indépendants, à payer l’épicerie, les hypothèques et le loyer.

L’ACTA estime qu’un rappel de commission de toutes les agences de voyages canadiennes totaliserait 200 M$ et entraînerait la faillite de la plupart des agences de voyages.

Wendy Paradis, présidente de l'ACTA, plaide donc pour une approche sectorielle de soutien des acteurs de l'écosystème du voyage dévasté par la pandémie.

« Nous demandons au gouvernement d’intervenir et d’accorder aux agences de voyages une subvention pour couvrir le rappel des commissions, ou qu’il inclut des fonds supplémentaires et une condition selon laquelle les commissions des agences de voyages sur les billets d’avion et les voyages organisés ne peuvent pas être rappelées. »

Un plan en 6 points

L'ACTA a présenté au gouvernement fédéral un plan en 6 points pour soutenir les agences de voyages.

Ce plan comprend :

  • une augmentation de la SSUC au même niveau de 85 % qui était le taux pour juillet et août;
  • modification de la SULC à 90 %, car les agences de voyages ne peuvent faire de réservations en raison des restrictions de voyage imposées par le gouvernement;
  • une prolongation de la PCRE jusqu'au 30 juin 2021;
  • inclusion dans tout ensemble de programmes d'aides au transport aérien;
  • une proposition de subvention pour l’industrie du voyage qui aiderait à couvrir les dépenses fixes et des modifications au PCE afin que les agences de voyages soient admissibles;
  • un plan pour que le gouvernement travaille avec l'industrie afin d'élaborer des critères clairs pour la réouverture des frontières et de futurs avis aux voyageurs lorsqu'il est sécuritaire de le faire, et un programme d'incitation à voyager.

Comment vous pouvez aider

L'ACTA a besoin de votre aide pour s’assurer que le gouvernement comprend les enjeux et la précarité de l’industrie.

L’ACTA encourage donc les membres de l’industrie à contacter leur député local soit par courriel avec une demande de suivi pour une discussion téléphonique. ACTA à un modèle de lettre et un script téléphonique disponibles sur son site Web pour faciliter cette démarche.

« Nous vous encourageons fortement à modifier la lettre avec votre histoire personnelle. Nous vous encourageons également à participer à notre campagne sur les réseaux sociaux, à partager nos messages sur LinkedIn et à retweeter nos messages sur Twitter », indique l’ACTA.

Et si vous n'utilisez pas Twitter ?

« Nous vous encourageons à rejoindre et à suivre l'ACTA et à retweeter nos publications avec vos propres tweets sur vos propres préoccupations. Twitter est un forum important pour notre travail de plaidoyer pour attirer l'attention. »

Indicateur