Mercredi,  25 novembre 2020  23:27

9 prédictions sur les voyages en 2021

  • Autre
  •   04-11-2020  8:51
  •   Pax Global Media

9 prédictions sur les voyages en 2021
Photo : Joshua Woroniecki / Unsplash
Pax Global Media

À partir (notamment) des résultats d’une enquête menée auprès de 20 000 voyageurs issus de 28 pays, Booking.com a identifié neuf tendances qui guideront les choix de voyages en 2021.

D’entrée de jeu, Booking.com mentionne que l’industrie du voyage devra innover rapidement pour répondre aux nouvelles attentes et comportements des consommateurs, alors que le monde du voyage, secoué par la pandémie de coronavirus, ne sera plus jamais le même.

Selon Booking.com, la sécurité et le respect de l’environnement seront au cœur des préoccupations des consommateurs. Le choix de leurs destinations et des personnes qui les accompagneront sont amenés à évoluer.

Toujours selon Booking.com, l'engouement pour les séjours locaux et les escapades en pleine nature ne s’essoufflera pas de sitôt, tandis que les voyageurs trouveront de nouvelles façons de combiner travail et loisirs.

« L’ensemble de ces critères contribueront à l’essor d’un nouveau type de demande, axé sur la valeur profonde des voyages », affirme Booking.com

Les 9 prédictions de Booking.com

1. Le désir de voyage reste intact

En dépit des interdictions, des restrictions et de l’incertitude générales, le désir inné pour les voyages reste toujours aussi présent. Le temps passé en confinement a décuplé le besoin de profiter de l’extérieur. L’industrie du voyagedevra rivaliser d’originalité et d’ingéniosité pour attirer les voyageurs, frustrés par une année enfermés chez eux.

2. Le rapport qualité/prix avant tout

Le coronavirus a eu un impact financier sur les voyageurs, qui seront à la recherche du meilleur rapport qualité/prix possible. La flexibilité deviendra aussi un critère primordial :  46 % des sondés estiment indispensable que leur prochain séjour soit remboursable, et 36 % veulent pouvoir modifier leurs dates sans frais.

3. L’attrait des destinations de proximité

Avec le coronavirus, les voyages locaux n’ont jamais été aussi plébiscités. Ils sont en effet plus faciles à organiser, plus sécurisés et souvent plus respectueux de l’environnement que les voyages à l’autre bout du monde. Cette tendance est partie pour durer.

Cela dit, l’attrait pour des destinations lointaines ne disparaîtra pas pour autant, ni la recherche de l’anticipation et l’excitation qui précèdent le départ vers un lieu dépaysant.

4. Envies d’évasion

L’envie de destinations originales et le plaisir à partager les souvenirs de vacances avec ses proches continueront à croître de façon exponentielle au cours de l’année à venir. Pendant le confinement, une grande partie des répondants a essayé d’échapper à l’ennui en cherchant des idées de séjour. L’inspiration provient des réseaux sociaux, mais aussi de leurs propres photos de vacances et des suggestions de leurs proches.

5. Priorité à la propreté

Les gouvernements, les associations et les acteurs de l’industrie devront collaborer pour établir des standards cohérents qui contribueront à assurer la sécurité des voyageurs et regagner la confiance du public.

Les mesures renforcées concernant la santé et la sécurité deviendront une seconde nature. Les destinations, attractions et hébergements jugés non sécures seront évités.

Tout comme il est désormais habituel pour les voyageurs de prendre l’avion sans transporter de liquides et de retirer nos chaussures pour passer le contrôle de sécurité, 66 % des sondés affirment qu’ils accepteront de se rendre dans des destinations effectuant des tests à l’arrivée, et 64% ne verront pas d’inconvénient à porter un masque dans les lieux publics.

Par contre, les mesures de quarantaine resteront un point noir !

6. Conscience environnementale

Beaucoup de voyageurs souhaitent se déplacer de façon plus respectueuse de l’environnement à l’avenir. Cet état d’esprit devrait être plus présent en 2021 et au-delà, car la pandémie a fait prendre conscience à de nombreuses personnes de leur impact sur l’environnement et sur les communautés locales.

Cela pourrait favoriser le choix de destinations moins connues pour éviter la foule en haute saison et contrer le tourisme de masse. Puisque de nombreux voyageurs seront méfiants vis-à-vis des attractions touristiques les plus populaires, celles-ci devront développer de nouvelles mesures de gestion des foules pour les rassurer.

7. La fin des horaires de bureau

Le télétravail s’est répandu dans tous les domaines d’activité pendant la pandémie. À l’avenir, il pourrait encourager les voyageurs à prévoir des séjours plus longs qui combineraient travail et loisirs. La tendance séjour de type « workcation » se traduira par des locations d’hébergement prolongées d’une ou deux semaines après les vacances pour reprendre le travail sans avoir à rentrer chez soi.

Les ordinateurs portables rejoindront donc les articles de première nécessité dans de nombreuses valises, et les voyageurs seront à la recherche d’hébergements équipés d’un bureau où installer le leur. Les hébergements mettront donc en avant les équipements de travail et la qualité de la connexion Wi-Fi pour attirer cette nouvelle catégorie de voyageurs.

8. Des plaisirs simples

Le temps passé en confinement avec leurs proches aura permis aux voyageurs de réévaluer leurs priorités concernant les voyages, et leur aura donné envie de profiter davantage de la nature.

9. Plus de technologie pour plus de spontanéité

Les innovations technologiques vont jouer un rôle crucial pour les entreprises soucieuses de regagner la confiance de leurs clients en les aidant à voyager de façon responsable et sécurisée. Bon nombre de voyageurs estiment déjà que la technologie contribuera grandement à limiter les risques sanitaires lors des voyages et plusieurs croient que les hébergements devraient mettre à profit les dernières technologies pour que leurs clients se sentent en sécurité.

Les voyageurs ont aussi hâte de voir comment la technologie pourra les aider à personnaliser leurs expériences de voyage. Selon Booking.com, cette dépendance à la technologie continuera de s’amplifier à mesure que ses bénéfices seront plus tangibles et qu’elle fera partie intégrante de notre façon de voyager.

Indicateur