14 délégués américains pour séduire le marché québécois


14 délégués américains pour séduire le marché québécois
La consule générale des États-Unis, Nina Maria Fite

C'est à la veille du Salon International Tourisme Voyages que le consulat général des États-Unis à Montréal et le service commercial des États-Unis ont organisé jeudi midi un déjeuner de réseautage à l'Hôtel Hyatt Regency de Montréal. Dès 11h, 14 délégués représentant autant de destinations aux États-Unis attendaient les agents de voyages et les représentants des médias derrière leur kiosque d'information.

C'est la 7e édition de cet événement qui a rassemblé une quarantaine d'invités. « Ce dîner de réseautage est très important pour tous les délégués, ça permet de rencontrer les différents acteurs du milieu du tourisme du Québec et de leur présenter les nouveautés ainsi que les avantages liés au tourisme aux États-Unis », dit Sue Bissi, assistante commerciale du consulat général des États-Unis à Montréal.

Les 14 représentants.jpg

Au cours de l'événement, la consule générale des États-Unis, Nina Maria Fite, a pris la parole et après les remerciements d'usage a tenu à rappeler la récente fragilité du marché. « Nous avons accusé l'an passé une baisse de 10% des visites des touristes canadiens aux États-Unis, dit-elle. 2015 a été une année difficile notamment à cause de la monnaie et si l'on compare les sept premiers mois de 2015 avec les sept premiers de 2016, on remarque une baisse de 1,4 million. Le Canada reste malgré tout le deuxième pays qui dépense le plus aux États-Unis, après la Chine et nous travaillons tous ensemble pour facilité la venue des Canadiens dans notre pays ».

Le déjeuner de réseautage est aussi l'occasion de souligner les efforts et initiatives qui sont pris pour favoriser la venue des touristes comme les rabais exclusifs pour les agents canadiens, les promotions spéciales ou encore le surclassement de chambres d'hôtel etc.

Pendant le dîner, les 14 délégués ont présenté leur destination avec une contrainte de taille : faire rentrer leur argumentaire de séduction en seulement trois minutes. Parmi ces délégués, Jennifer Geiger, du service de communication de l'office du tourisme du Maine. Comme ses homologues, elle a fait le déplacement pour essayer d'aller au-delà des clichés liés à la destination qu'elle représente. « Les Québécois aiment beaucoup le Maine, il y a une véritable histoire d'amour entre notre état et eux, mais très souvent, on résume le tourisme au Maine à Portland et au Parc Acadia, explique-telle. Pourtant, il y a bien plus que ça à voir et à faire, je pense notamment aux nombreuses activités de plein air comme les circuits en kayak et en paddle-board qu'on trouve par exemple à West Bath, ou les randonnées pédestres à faire dans la région de Moosehead (200 km de sentiers en tout). Je pense également au ski, à la découverte de la région des Highlands, on peut explorer le Maine de façon très active, pas juste en magasinant et en allant à la plage, c'est le message que nous essayons de faire passer ».

Plus obtenir plus d'informations sur les différentes options de tourisme aux États-Unis : www.visittheusa.ca

Indicateur