Une pétition au gouvernement du Canada contre les rappels de commission


Une pétition au gouvernement du Canada contre les rappels de commission

Depuis hier (30 novembre), sur le site de la Chambre des communes, une pétition recueille des signatures pour protéger les agents de voyages contre les rappels de commission. 

Lancée par une conseillère en voyages de Calgary, Heidi Hurst (Heidiway Travel), cette pétition est parrainée par la députée conservatrice albertaine Jag Sahota.

Vendredi dernier, PAX vous rapportait que Mme Sahota était intervenue lors d’une période de questions à la Chambre des communes pour prendre la défense des agents de voyages – plus particulièrement des agentes de voyages.

LIRE PLUS – Quand des députés se portent à votre défense… 

Qu’attendez-vous ?

Au moment de mettre en ligne, la pétition avait recueilli un peu plus de 1500 signatures. Celles-ci sont acceptées jusqu’au 30 décembre. Toutefois, on conçoit mal pourquoi les agents de voyages et les conseillers en voyages du Québec hésiteraient ou attendraient jusqu'à cette date avant de signer. Le processus est simple et n’exige qu’un moment.

Le préambule de la pétition est le suivant.

Attendu que:

  • Les agents de voyage ont travaillé sans relâche tout au long de la pandémie pour protéger les voyageurs canadiens au pays et à l’étranger et prendre soin d’eux;
  • Les fournisseurs de voyages (compagnies aériennes, croisiéristes et voyagistes) cherchent à récupérer les commissions (salaires) dûment gagnées par les agents de voyage pour compenser les remboursements aux consommateurs;
  • Les agents sont donc censés payer aux fournisseurs ce qui équivaut à la majorité de leurs revenus gagnés cette année;
  • Cet argent proviendra des autres programmes mis en place par le gouvernement dans le cadre de la pandémie de COVID-19 (c.-à-d. la PCU et la PCRE) puisque la plupart des agents de voyage n’ont pas fait de revenus au cours des neuf derniers mois;
  • Cette mesure pourrait également entraîner la faillite personnelle de beaucoup d’entre eux;
  • Les plans de renflouement du gouvernement pour les secteurs du transport aérien et du voyage tels qu’ils sont actuellement proposés auront un effet financier écrasant sur les agents et sur les agences de voyages, dont la main-d’œuvre est majoritairement féminine (plus de 80 %) et dont le salaire est basé sur des commissions;
  • Les fournisseurs de voyages ne récupèrent pas les salaires de leur personnel interne lorsqu’un voyageur est remboursé;
  • Les agents de voyages sont favorables au remboursement des consommateurs et continueront à gérer ces dossiers pour les fournisseurs;
  • Il convient d’offrir un soutien supplémentaire, rétroactif à la déclaration de pandémie ou à l’avis concernant les voyages non essentiels émis le 13 mars 2020, aux agents déjà tenus de rembourser des dizaines de milliers de dollars, afin d’éviter que les travailleurs canadiens n’aient à déclarer faillite pour soutenir les grandes entreprises.

La pétition elle-même stipule ceci :

« Nous, soussignés, résidents du Canada, prions le gouvernement du Canada de considérer les agences de voyages comme des effectifs externes des fournisseurs de voyages et d’inclure cette réserve dans toute condition de renflouement des fournisseurs, pourvu que les commissions des agences de voyages payées par le passé ne soient pas soumises à des recouvrements, mais soient plutôt considérées comme un coût irrécupérable (personnel). »

À vous de jouer !

Pour prendre connaissance de la pétition et/ou la signer, cliquer ici.

Indicateur