TDC accueillera des fournisseurs grand luxe exclusifs


TDC accueillera des fournisseurs grand luxe exclusifs
Marie-Eve Vallières

Marie-Eve est une Montréalaise pour qui le voyage n'a plus de secrets. Ayant vécu à Londres et en France, elle nourrit une soif d'aventure et de découverte depuis maintenant neuf ans. 29 pays plus tard, Marie-Eve continue de bourlinguer à travers le monde.

Dans la foulée des annonces liées au Congrès « Mission Possible » de TDC, la directrice générale, Louise Fecteau, a annoncé la mise sur pied d'un vaste de programme auprès de ses conseillers franchisés et affiliés : le programme Opulence, dont le principal sujet sera les voyages de grand luxe.

Il s'agit, selon elle, d'une réaction corollaire aux trois grandes tendances actuelles en matière de tourisme : l'éco-responsabilité, le bleisure (combiner affaires et agrément), et bien sûr, le luxe. Le programme, encore embryonnaire à ce stade-ci, comportera plusieurs volets dont une importante séance de formation.

« On ne s'improvise pas conseiller en voyages de luxe si on n'en connait pas toutes les facettes, disait Louise Fecteau. Il faut donc que nos conseillers soient adéquatement formés aux subtilités de ce marché ».

À noter que le programme et les produits qui s'y affilieront seront totalement distincts des produits et collections du voyagiste Transat ; plusieurs nouveaux fournisseurs seront offerts aux voyageurs, dont beaucoup en exclusivité aux bannières TDC.

D'ailleurs, si le regroupement ne s'avance pas à nommer ces fameux partenaires exclusifs pour le moment, puisqu'ils sont encore à l'étape des négociations, la directrice générale indique qu'il s'agira de produits très haut de gamme qui viendront complètement dynamiser l'offre, que ce soit des croisiéristes nichés, des jets privés, des suites au centre de New York.

Sky is the limit!

« Ce sera offert exclusivement en agences de la bannière TDC. C'est une façon de rendre encore plus attrayante l'expérience en agence et de justifier le déplacement du client. Et bien sûr, ultimement, de bonifier notre clientèle », ajoute Louise Fecteau.

Indicateur