Samedi,  26 septembre 2020  10:48

L’ACTA supplie Ottawa : « Nous avons besoin d’aide d'urgence »


L’ACTA supplie Ottawa : « Nous avons besoin d’aide d'urgence »

Alors que le programme de la PCU pourrait prendre fin bientôt pour être remplacé par l’assurance-emploi (AE), l’ACTA s’inquiète de ce que les agents de voyages indépendants (non admissibles présentement aux prestations de l’AE) soient laissés pour compte…

LIRE PLUS : L'ACTA s'inquiète de l'expiration de la PCU et cherche de l'aide auprès des agents

Selon l’ACTA, le programme de la PCU représente « une bouée de sauvetage pour ce groupe d’agents de voyages » et il doit se poursuivre « sous une forme quelconque d’aide spécifique à ce secteur ».

« Nous avons expliqué qu’une grande proportion des 24 000 entreprises et individus qui vendent des voyages sont des femmes et de petites entreprises. Plus de 30 % des agents de voyages sont des entrepreneurs indépendants qui continueront de recevoir de l’aide financière », fait valoir l’Association.

Compte tenu de la vulnérabilité de ces travailleurs, l’ACTA implore le gouvernement du Canada en leur nom :

« Nous le supplions d’inclure les travailleurs autonomes dans un programme du genre de l'AE, semblable à la CARES Act aux États-Unis, qui autorisait les travailleurs autonomes à percevoir des prestations de chômage. »

Nouvelle campagne d’envoi de lettres

Afin que le gouvernement du Canada accorde une aide spécifique au secteur des agences de voyages, l’ACTA a lancé une nouvelle campagne d’envoi de lettres. 

La lettre est disponible sur le site web de l'ACTA. L’Association fournit des instructions pas à pas aux agents et conseillers pour les guider dans leurs démarches.

« Nous savons que l'industrie du voyage accusera un retard sur les autres industries lorsque viendra le temps de la reprise […]. Nous voulons nous assurer que les conseillers et les agences de voyages ne seront pas laissés pour compte dans l’aide spécifique », explique l’ACTA.

Twitter ?

L’Association demande aux membres de l'industrie de relayer ses messages sur les réseaux sociaux, notamment sur Twitter.

« Twitter est le média social de prédilection du gouvernement et de la tribune de la presse parlementaire et c’est la raison pour laquelle nous en avons fait notre outil de communication préféré pour diffuser nos messages », mentionne l’ACTA, en précisant que peut le trouver sur Twitter avec @ACTACanada.

Allô ?

Parallèlement, l’ACTA lance aussi une campagne téléphonique.

« Nous vous demandons d’appeler votre député. Vous trouverez bientôt un texte à cet effet sur le site Web de l'ACTA. »

« Nous savons que vous êtes stressés et occupés… »

« Nous savons que vous êtes à la fois stressés et occupés, mais nous vous prions d’envoyer ces lettres DE TOUTE URGENCE. Nous devons continuer d’exercer des pressions au nom des agences de voyages et conseillers en voyages au cours des jours et des mois à venir », insiste l’ACTA.

L’Association invite les membres de l’industrie à visiter sa page actafr.ca et y chercher la rubrique « CAMPAGNE D’ENVOI DE LETTRES » où ils trouveront les instructions détaillées, incluant des liens menant aux coordonnées des représentants fédéral et provincial dans leur circonscription.

Indicateur