L’ACITA obtient une rencontre individuelle avec le ministre des Transports Omar Alghabra


L’ACITA obtient une rencontre individuelle avec le ministre des Transports Omar Alghabra
Omar Alghabra, ministre de Transports du Canada, et Judith Coates, Brenda Slater et Nancy Wilson, de l'ACITA.
Michael Pihach

Michael Pihach est un acteur actif de l'industrie des médias au Canada depuis plus de 10 ans. Il a débuté sa carrière en tant que journaliste et éditeur pour diverses publications, telles que le Toronto Xtra! et les magazines IN, ainsi que le magazine 2B à Montréal.

Après avoir rencontré plus de 160 parlementaires par l’entremise de Zoom au cours des dix derniers mois dans le cadre de ses efforts pour protéger les conseillers en voyages, l’ACITA (Association of Canadian Independent Travel Advisors) a décroché le gros lot : une rencontre individuelle avec le ministre des Transports lui-même, Omar Alghabra.

LIRE PLUS – L’ACITA se flatte d’une autre victoire à la Chambre des communes 

La rencontre prendra place à la fin du mois de mars.

Une approche volontariste

C’est une autre victoire pour cette association qui, depuis juin 2020, a adopté une approche volontariste de mobilisation des conseillers en voyages et d’interventions dans les milieux politiques, alors que l’industrie du voyage fait face aux défis continus de la crise du coronavirus.

Le ministre Alghabra est un personnage clé des pourparlers d’Ottawa avec les compagnies aériennes, alors que les deux parties négocient les modalités d’un plan fédéral de sauvetage pour le secteur de l’aviation du Canada.

Les résultats de ces pourparlers sont toujours attendus. Toutefois, Ottawa a clairement indiqué que l’aide fédérale aux compagnies aériennes serait conditionnelle au remboursement des clients dont les vols ont été annulés en raison de la pandémie. Depuis, l’ACITA veille à ce que les agents de voyages fassent partie des discussions. 

L’Association a fait de la protection de leurs commissions son principal cheval de bataille.

Sans une telle protection, le rappel massif de commissions pourrait atteindre l’équivalent de 200 M$, selon des estimations de l’ACTA.

« L’ACITA est heureuse qu’on lui ait offert une rencontre individuelle avec le ministre des Transports, Omar Alghabra, car nous avons travaillé très fort pour attirer son attention et être reconnus comme un intervenant », a déclaré Nancy Wilson, de l’ACITA.

LIRE PLUS – La pétition de l’ACITA contre le rappel des commissions est présentée à la Chambre des communes

« Nous avons demandé à de nombreux députés de nous aider à obtenir une réunion, et la semaine dernière, les députés Judy Sgro et Tim Louis ont dit qu’ils recommanderaient une réunion avec notre association », précise-t-elle.

On sait peu de choses à propos du plan de sauvetage des compagnies aériennes envisagé par le gouvernement du Canada. Les parties impliquées dans les pourparlers auraient signé, dit-on, des accords de non-divulgation.

À part le fait que les compagnies aériennes devront fort probablement rembourser les clients pour les voyages annulés, l’une des choses que l’on sait, c’est que les besoins des conseillers en voyages sont pris en considération, comme l’a révélé le ministre Alghabra lors d’une réunion du Comité des Transports le 18 février.

LIRE PLUS – Aide sectorielle à l’aviation : la protection des commissions fait partie des discussions, révèle le ministre Alghabra 

*Avec Serge Abel-Normandin




Tenez-vous à jour de toute l’actualité du voyage : abonnez-vous à PAX dès aujourd’hui !




Indicateur